Malpat au Japon : Jour 10

images

Aujourd’hui, c’est le jour où je dois emmener 2 des personne qui m’accompagnaient à l’aéroport. La première conséquence, un nouveau réveil aux aurores et plus précisément à 4h30. Je vous cache pa ue ça été légèrement difficile T_T

Comme leur JR Pass n’est plus valable et que les achats ont été un peu plus nombreux que prévu, nous avons opté pour la ligne Sobu rapid. Ce trajet a coûté 1180 yens pour le trajet Tokyo vers Narita auquel faut ajouter 160 yens pour faire Okachimachi vers Tokyo. Attention, ce train est un tortillard. Il effectue le trajet en 90 minutes et s’arrête dans toutes les gares. Je pense d’ailleurs que, enfant, Masashi Kishimoto a du beaucoup emprunté cette ligne lorsqu’il a du trouvé des noms pour ses personnages de son, très mondialement connu, manga. En effet, la ligne Sobu rapid traverse les villes de Sakura, Shisui et Naruto. Vous voyez à quel manga je fais allusion ? Oui oui, le petit blondinet braillard qui veut devenir Hokage ^^.

Comme j’ai encore mon JR Pass, je reprend le Narita Express pour revenir sur Tokyo et plus précisément Ikebukuro.

En me baladant, je suis tombé sur un petit parc ne payant pas de mine mais avec 6 ou 7 chats « sauvages ».

DSC_0190

Beaucoup de Japonais s’arrêtent pour les caresser d’où l’utilisation des «  » pour sauvages. Il s’agit bien évidemment de chats errants quémandant de la nourriture aux employés venus se restaurer dans un cadre plus sympathique qu’un open space.

Je suis resté un peu pour voir l’attitude d’une mère et son gamin infernal (la pauvre, elle doit être content quand il dort …). Le gamin voulait jouer avec les chats. Chose normale enfin pour moi. La maman n’a pas arrêté de suivre son gamin pour l’empêcher de toucher aux chats. Le mioche ne trouvait pas mieux pour jouer avec le chat que de lui taper dessus. Au début doucement puis un peu plus violemment. Le chat finissait par s’en aller. Il a fait le même cirque avec tous les chats sauf un. Ce dernier lorsqu’il voyait le gamin s’approcher, le laisser s’approcher et au dernier moment s’enfuyait pour s’installer 2 mètres plus loin. Le même stratagème du chat a fonctionné jusqu’à l’agacement de la maman qui a pris le gamin et est partie. Je voyais le chat qui n’avait pas du tout envie de se faire taper mais en même temps son petit côté sadique me faisait bien rire.

 A côté de ce petit parc, il y a un grand Mall appelé le Sunshine City. Pour vous donnez un ordre de grandeur, il y a 5 étages et 3 sous-sols remplis de magasins sur au moins 500 mètres. Durant cette petite visite (je n’ai pas tout visité non plus), je suis tombé sur çà

DSC_0191

Le J-World of Tokyo. Il s’agit, si j’ai bien compris, d’une sorte de parc à thème à la gloire des shônens japonais Je ne suis pas entré car c’est 600 yens l’entrée et comme ce ne sont pas les animés que je regarde. Il y aurait eu Saint Seiya, j’aurais payé sans me poser de questions. Dans ce parc, il y a des zones réservées à Naruto avec le restaurant des ramens d’Ishirau, à Dbz et à One Piece. Viennent ensuite de mini parties liées au Prince of Tennis ou Kuroko’s no Basket. Les fans de manga vont surement adorer.

J’ai aussi pu rentrer dans un Pokemon Center

DSC_0192

Il s’agit vraiment d’un magasin exclusivement. Pas de consoles pour jouer, pas de vidéos diffusées. Vous pouvez quand même vous prendre en photos avec quelques créatures

DSC_0193 DSC_0195

Au niveau des produits, il n’y a pas beaucoup de choix. Des peluches mais pas de tous les pokemons (pas de rondoudou ni Pichu par exemple), des cartes à jouer, des figurines, des porte-clés etc…

DSC_0194

Pour ma part, j’espérais trouvé les amiibos qui me manquait en Pokemon comme Rondoudou ou Greninja et Mewtwo mais le Pokemon Center n’en fait pas.

Je décide de quitter le sunshine qui possède lui aussi un panorama mais j’ai pris assez de hauteur pour un moment. Vous pouvez y aller quand vous voulez.

Je me dirige ensuite vers une école ouverte au public qui sur le papier avait un désign original. Je traverse tout le quartier à pied, comptez une bonne heure de marche soutenue et à passer dans des ruelles étroites et fréquentées. J’arrive enfin à destination pour tomber sur quoi ? Un panneau indiquant ue c’est fermé aujourd’hui … La rage et le désespoir m’envahissent

DSC_0200

Comme il est encore un peu tôt pour rentrer, je traîne un peu dans le quartier. J’ai comme l’impression que le Hibou a une place importante dans ce quartier d’Ikebukuro. Voir même un emblème

DSC_0197

DSC_0199 DSC_0204

Entre temps, j’ai fait aussi un passage au Sega Center du coin. J’ai regardé les gens joué à des jeux chelous, j’ai joué à Hatsune Miku et dépenser des pièces de 100 yens dans un UFO Catcher sans rien gagner T_T, les mêmes que dans les foires. Le jeu avec la pince qui doit attraper un objet et le ramener dans le trou pour que vous la rameniez chez vous. Vous voyez ? sinon c’est ça

images (1)

Voilà c’est tout pour aujourd’hui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.