MotoGP 15 se FIFAtise t’il ?

71lsPR1svkL._SX425_

 

Graphismes

Visuellement, on sent vraiment que l’on atteint les limites du moteur cross-génération. Le jeu n’est pas moche mais on est loin de ce que j’attends d’un jeu de course sur une playstation 4. Je sais que les joueurs PS3 sont encore nombreux mais la PS4 est disponible depuis près de 18 mois maintenant. Il est temps pour Milestone de développer un tout nouveau moteur dédié à notre console nouvelle génération.

L’année dernière, j’avais acheté MotoGP 14 et je trouve qu’il n’y a pas beaucoup de différences entre les deux opus. Parmi ces différences , j’ai pu constater une meilleure distance d’affichage. En effet, dans la version 2O14, il y avait une sorte d’effet de flou dans le fond du décor assez désagréable. Malgré cette légère évolution technique, il y a toujours cet effet de scintillement que j’espérais ne plus voir sur une console nouvelle génération. Il n’y a rien de gênant mais je trouve que ça montre un certain mépris du développeur envers ses consommateurs.

La modélisation des motos est très correcte mais elles se ressemblent beaucoup trop tout comme dans la réalité la différence se situe au niveau des couleurs liées aux écuries. Le traitement visuel des pilotes est assez réussi. Tout d’abord, les animations du pilote sur sa machine sont très réalistes. Regarder son pilote changer de position lors des prises d’angle dans les virages est impressionnant et fait comprendre la dangerosité du métier. Le seul reproche que je pourrais faire concernant ces animations est au niveau des crashs où le pilote fait un vol plané 2 mètres au dessus de la moto ce qui devrait le tué ou gravement l’handicapé mais le notre repart comme si de rien n’était. Comme vous pouvez le constater sur la photo ci dessous, on peut voir que lors de ces chutes, le pilote passe au travers de sa moto. Preuve que le jeu manque vraiment d’une vraie phase de beta test.

MotoGP™15_20150712091410

MotoGP™15_20150712091410

Pour terminer ce compte rendu visuel, je vais vous parler des conditions météorologiques. Franchement, le niveau de MotoGP 15 est très en dessous de Driveclub (qui reste à un niveau pas encore égalé) mais aussi de Project Cars. Les courses sous un soleil ensoleillé sont très fades. Dans les 2 autres titres, il y a des effets de lumière et donne une impression de vie. Dans ce MotoGP 15, il n’y aucun de ces effets. Ne croyez pas que les effets de pluie rattrape le niveau. Personnellement, j’ai trouvé la pluie juste d’un niveau affligeant. Les conditions météo mixtes (piste mouillée mais sans pluie) peut être considérées comme un point positif. L’effet est visuellement réussi même si la présence de ces flaques d’eau ne se ressent pas manette en main.

Si vous souhaitez avoir une petite idée des qualités (ou non), j’ai fait une petite vidéo sur le circuit du Mugello.

Gameplay

Comme pour les précédents opus, le gameplay est adaptatif. Si vous n’êtes un spécialiste de la moto vous pouvez activer toutes les aides disponibles. Dans cette configuration, vous n’éprouverez aucun problème à faire des courbes et de belles courses mais en même temps, on perd toute la saveur du titre. La configuration experte (sans aides) n’est pas évidente du tout sans que ce soit impossible. Personnellement, j’ai opté pour une configuration experte mais avec l’aide à la trajectoire et la motricité. J’ai vraiment du mal à doser l’accélérateur sans cette aide. En effet, sans cette aide si vous ne dosez pas la gâchette R2, c’est la chute assurée.

Parmi les autres aides, il y a l’aide au freinage. C’est une aide qui permet de freiner dans la zone prévue par le jeu. C’est une aide qui est inutile et que je conseille de la désactiver même pour les néophytes. La dernière aide est le freinage couplé. Comme pour les vélos, les motos ont un frein avant et un frein arrière. Le frein couplé vous permet de vous concentrer sur le freinage et le jeu gère la répartition de la force de freinage pour que vous ne tombiez pas. Sans cette aide, le freinage avant se gère avec la touche L2 et le frein arrière avec la touche X. Il y a un temps d’adaptation plus ou moins long (suivant les habitudes des gamers) pour maîtriser.

Les développeurs propose comme dans tous les jeux de course des vues différentes (Arrière, Bulle, Casque). Je supporte très mal les vues subjectives dans les jeux de motos et ce MotoGP 15 ne fait pas exception. A contrario, la vue derrière le pilote est la plus parfaite pour prendre rapidement du plaisir.

MotoGP™15_20150712092258

MotoGP™15_20150712092258

Modes de jeu

Course simple :

Dans ce mode classique, vous faites une course sur la piste que vous souhaitez en choisissant le nombre de tours, les conditions météos ainsi que le niveau d’IA et la catégorie de la moto (Moto3, Moto2, MotoGP ou encore les Motos historiques)

Grand Prix :

Ce mode fait exactement la même chose que le précédent mode. La seule différence est de pouvoir effectuer un week end de course complet avec les séances d’essais et de qualifications.

Carrière MotoGP :

Il s’agit du mode principal du jeu et vous allez y passer pas mal de temps surtout les chasseurs de trophées.

Vous êtes un nouveau pilote (que vous personnalisez lors de votre première partie) et vous voulez être champion du monde dans la catégorie reine qu’est le MotoGP.

Au début de votre carrière, vous allez recevoir 2 invitations pour participer à 2 grand prix en catégorie Moto3. Si vous réussissez les objectifs fixés par l’écurie, vous recevrez des propositions de contrat pour courant tout au long de la saison suivante. A chaque course, vous recevrez une somme d’argent (plus ou moins élevée selon les aides activées), des fans et un certains nombre de points d’expérience.

Toute l’expérience récupérée vous permet de débloquer des vidéos d’événements marquants de la saison 2014 (et en nombre est conséquent), des photos ainsi que des pilotes. Pour tout débloquer, vous devrez monter votre niveau d’expérience au niveau 70.

A la fin de la première saison, vous obtiendrez de nouveaux contrats. Vous aurez le choix de rester en Moto3 ou de passer à la vitesse supérieure en passant à la catégorie Moto2. Pour être honnête, la différence entre les 2 catégories ne sont vraiment pas flagrantes. Vous n’aurez donc aucun mal à maîtriser cette nouvelle catégorie.

Vient enfin la catégorie reine de la MotoGP. Vous allez vraiment sentir la différence au niveau de la puissance évidemment mais aussi au niveau du poids de la moto. Pour moi, c’est la catégorie qui offre le plus de sensations.

Ce mode carrière MotoGP 15 est une copie du mode carrière MotoGP 14. Il y a une seule différence : Votre écurie privée. Le seul problème est que cette partie manque de profondeur puisque l’on ne fait que dépenser l’argent gagné dans les courses pour acquérir des motos (à des prix exorbitants) et les piloter. J’aurais aimé une gestion un peu plus poussée comme le salaire des mécaniciens, le transport dans les différents pays, le sponsoring etc …

MotoGP™15_20150712091112

MotoGP™15_20150712091112

Mode épreuve :

Ce mode épreuve est composé de 3 groupes de 18 défis

  • Temps à battre
    Comme son nom l’indique, il vous suffira de battre le temps imposé sur chacun des 18 circuits présents dans le jeu.
  • Epreuves 2 temps
    Il s’agit de réussir les 18 défis (ce n’est pas forcément de finir à la première place) avec des anciennes motos
  • Evénement réels 2014
    Les défis font référence à la dernière saison mais il est bien précisé que tous les événements sont fictifs

Ces différents défis ne sont pas nouveaux puisque cette idée était déjà présente dans le précédent opus. Pire, les épreuves sont moins intéressantes car j’avais l’impression de faire toujours la même chose et elles sont aussi beaucoup moins difficiles. A l’arrivée, ce mode m’a très déçu.

MotoGP™15_20150712091651

MotoGP™15_20150712091651

Le Online

Les modes de jeu online sont les mêmes que sur MotoGP 14. Vous allez pouvoir participer aux classiques courses simples mais aussi créer un championnat. Ce championnat, vous pouvez le paramétrer au niveau du nombre de courses (18 au maximum), au niveau du nombre de tours, les modes de conduite ainsi que le niveau de l’IA si vous souhaitez que la grille soit complète.

Même si ils ne sont pas nouveaux, je trouve que les modes Temps Intermédiaire et Sprint Season sont assez cools. Dans le premier mode, vous devez fait un maximum de meilleurs secteurs sur un circuit dans un temps imparti. Les courses sont passionnantes car le résultat peut basculé au dernier moment. Le Sprint Season, vous oblige à marquer un certains nombre de points en 5 courses pour monter en catégorie supérieure. Le problème de ce mode, c’est le mauvais esprit de vos concurrents humains. Certains vont abandonner la course et si vous n’êtes que 2 humains, la course est annulée. D’autres vont juste vous rentrer dedans pour soit vous mettre à terre soit vous mettre en mauvaise posture au milieu du peloton. C’est dommage car ce mode pourrait être de meilleure qualité. En effet, lorsque l’on passe en catégorie Moto2, on commence par galérer pour trouver des adversaires et forcément la catégorie MotoGP est quasiment déserte. On finit donc par déserter aussi ce mode et le mode online par la même occasion.

MotoGP™15_20150711211050

MotoGP™15_20150711211050

 Les Bugs

Après un Ride avec des bugs de sauvegarde, Milestone, le développeur du jeu, continue sur sa lancée en me sortant un MotoGP 15 avec aussi ses problèmes de sauvegarde. J’en ai eu 2. Le premier est arrivé lors de ma 3e saison en mode carrière. Lorsque je lançais ma course (c’était le circuit de Motegi), le jeu se fermait et avec un message d’erreur (dont j’ai évidemment transmis les rapports à Sony). Pour résoudre ce souci, j’ai du effacer ma sauvegarde du mode carrière et recommencer.

Mon deuxième bug de sauvegarde est la conséquence directe du premier. Toute l’expérience que j’avais accumulé est resté mais arrivé au niveau 70, je devais obtenir un trophée mais il n’est jamais tombé. J’ai donc du effacer toutes mes sauvegardes et reprendre le jeu à zéro. Mon trophée est finalement tombé au niveau 70 comme prévu.

Durant mes différentes parties, j’ai eu plusieurs plantages. J’ai eu deux fois le jeu qui ne se lançait pas et restait bloqué à l’écran titre. J’ai eu aussi le jeu qui s’arrête et me faisait revenir sur le menu de la PS4.

Le dernier bug est un bug général. Le trophée « De Milan à Valence » ne se débloquait pas. Ce n’est pas un bug gênant pour jouer au jeu mais pour les chasseurs de trophées comme moi, c’est très agaçant de ne pas pouvoir obtenir le trophée platine d’un jeu.

Après un Ride pas convaincant et lui aussi avec des problèmes de sauvegarde, je m’attendais à un rattrapage de Milestone. A l’arrivée, il y a encore plus de bugs. Je finis par me demander si MotoGP 15 n’a pas été développé par les stagiaires.

Depuis dimanche dernier, une mise à jour est disponible et résout tous les problèmes que j’ai rencontré. Dommage qu’il faille attendre 15 jours au développeur pour finir le jeu. Il aurait peut fallu que le jeu sorte plus tard mais sans souci.

Milestone travaille actuellement sur un jeu de Rallye avec Sebastien Loeb et après ces deux loupés, je ne rachèterais plus un jeu de ce développeur. Je passerais certainement par le système de location de notre partenaire FullGame.

MotoGP™15_20150705174532

MotoGP™15_20150705174532

Conclusion :

 A la lecture de ce petit test, vous aurez compris que je suis très déçu. Ce MotoGP 15 n’est pas à la hauteur de ses illustres prédécesseurs. Il est non seulement techniquement en dessous des productions actuelles mais ses nombreux bugs (certes aujourd’hui résolus) m’ont vraiment gâché mon plaisir de jeu.

Dans mon titre, je me posais la question de savoir si MotoGP 15 se fifatisait. Ma réponse est clairement oui et malheureusement pas dans le bon sens. Il y a un manque flagrant de nouveauté. MotoGP 15 est la même chose que MotoGP 14 (les modes de jeu sont identiques, les pistes aussi, les graphismes également). Cet opus est juste une mise à jour des écuries que l’on aurait avoir via un DLC à moindre coût et non à 70€ comme il l’est actuellement. Je me sens vraiment floué.

Le pire est que Milestone avait les moyens de faire beaucoup mieux. Ils ont la licence MXGP (motocross) et Ride (un jeu de course de motos urbaines) Pourquoi ne pas avoir juste rassemblé tous les disciplines dans le même jeu. Même si je suppose que l’argent en est la principale raison.

Si vraiment Milestone souhaite sortir 3 jeux alors soit mais autant le faire de manière correcte vis à vis des joueurs. Des choses à implémenter, il y en a comme le championnat Superbike ou même un mode mini moto qui aurait pu être marrant.

Concernant ma note sur ce MotoGP 15, je dois avouer que j’ai longuement hésité à mettre une note en dessous de la moyenne mais ce ne serait pas mérité. J’ai donc mis juste la moyenne mais je ne vous conseille absolument pas de l’acheter si vous avez déjà joué au précédent opus.

NOTE : 10/20

Publicités

Une réflexion sur “MotoGP 15 se FIFAtise t’il ?

  1. Pingback: Un premier bilan PS4 plutôt mitigé ! | Rouroune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s