UberEats, un bon moyen de mettre du beurre dans les épinards ?

Après avoir testé Déliveroo en septembre dernier, (voici l’article) au mois de mars, j’ai testé la concurrence Ubereats, si si je suis toujours dans l’immobilier 😀 mais j’aime bien faire plein chose à la fois ^^

Vous n’avez pas de statue de salarié, mais un statut d’autoentreprise, c’est très simple à créer il suffit de remplir le cerfa qui vous est donné à votre CCI (Chambres de commerce et d’industrie), à l’issue de ça vous allez avoir un extrait Kbis et voilà :). Après Déliveroo et Ubereats demandent votre pièce d’identité recto/verso et il n’y a plus qu’à rouler.

Qu’est-ce que j’aime chez ce boulot ?

Le sport et la liberté ! Là où d’autres payent 30 balles dans une salle de sport, moi je suis payé à faire du vélo youyoyou :D. La liberté Ubereats marque un point de plus comparé à Déliveroo, car on peut se connecter de 9h à 00h ! Sans avoir à réserver des créneaux. C’est ce qui m’a fait tester la concurrence car chez Déliveroo tous les lundis tu peux réserver les créneaux de la semaine prochaine, mais place à ceux qui bossent, on va pouvoir réserver à 11h, 15h, et 17h et c’est là que c’est un problème, car si vous êtes à 17h, vous n’aurez plus grand-chose …Voir rien ! Déliveroo se base sur 3 critères.. Alors qu’UberEats bah on passe en ligne et hors-ligne comme on veut ! Si on a envie de bosser 15 minutes on peut ou même 10h bah on fait ce qu’on veut et ça c’est top.

Critère pour réserver vos créneaux chez Déliveroo

Critère pour réserver vos créneaux chez Déliveroo

 

UberEats juste à passer en ligne ou hors ligne en haut à gauche

 

Et la rémunération comment ça se passe ? 

Alors chez Déliveroo, c’est simple, peu importe la distance que vous faites entre le restaurant et le client à livrer, c’est 5€ la course, dans un rayon de 3km environ.

Chez UberEats c’est un peu plus compliqué, c’est 2,5€ à la prise de commande au resto, ensuite c’est 1€ à la livraison chez le client et 1,3€ par kilomètre parcourus (à Tours, à Paris ce n’est pas la même tarification).

Du coup si vous allez loin, vous serez payé en conséquence.

Alors qu’est-ce qui est le mieux en terme de rémunération ? Bah j’ai envie de dire c’est kiff kiff, Uber à la franchise Macdo, Subway et O’Tacos (à Tours) ce qui amène du volume et donc de la commande. Les pourboires sont bien plus importants chez Déliveroo, car chez Uber la clientèle est plus jeune forcément avec McDo. Vous pouvez arriver à des courses à 7 ou 8€ avec Uber et parfois des courses à 3,50€ quand vous allez à côté du resto, oui les gens ont vraiment la flemme et son prêt à payer 2,50€ de livraison pour éviter de faire la queue au resto, mais vous la livrez en moins de 5 minutes donc ça reste cool.

La tarification d’Ubereats parait plus honnête sur le papier, mais leur commission de 25% plomb le revenu d’une course, car oui il prenne des frais sur chaque course que vous faites, du coup avec Déliveroo c’est 5€ net et les grandes distances restent rare donc à l’heure c’est un peu plus rentable chez Déli (à voir plus bas le tableau)

Les paiements

Chez Déliveroo, c’est tous les 15 jours, clôture des commandes le dimanche soir. Facturation le lundi des 15 jours travaillés et le virement est mercredi sur votre compte, selon votre banque.

UberEats c’est toutes les semaines. Les commandes sont du lundi au dimanche aussi. Le mardi le virement est généralement sur votre compte, selon aussi votre banque.

Perso je préfère être payé toutes les semaines, on a l’impression d’avoir des sous tout le temps 🙂

Le support

Alors, là pour moi UberEats est largement au-dessus, pour 2 raisons :

  • La désasignation manuelle
  • Terminer une course quand le client n’est pas là ou quand il ne répond pas au téléphone.

Je m’explique quand vous arrivez au restaurant et qu’on vous dit  : « ce n’est pas prêt, il va falloir attendre 10/15 minutes » c’est long car pendant ce temps-là vous avez largement le temps d’en faire 1 voir 2 courses et du coup vous perdez en chiffre d’affaires. Chez UberEats, c’est simple, on clique sur « annuler la commande », on donne le motif  » attente trop long » et hop on reçoit une autre commande. Chez Déliveroo, il faut contacter le support via un tchat et attendre que quelqu’un vous réponde et vous désasigne la commande ce qui peut prendre quelques minutes.

Mais le meilleur reste pour finir une course quand le client ne répond pas chez lui et ni au téléphone. La procédure, on l’appelle 3 fois sur son portable, si il ne répond pas un chrono 8 minutes se lance et au bout de ses 8 minutes, on passe en terminer la course et bon appétit pour moi 🙂 ! Croyez-moi que ça arrive bien plus souvent que vous le pensez entre ceux qui se plantent d’adresse (ils sont chez des potes ou à leur boulot), ceux où le portable est en silencieux, j’ai ramené 5/6 commandes sur environ 400 commandes.

Les Primes

Bon alors là encore, il n’y a pas photo chez UberEats ils savent vous motiver.

Déjà la prime de pluie, oui c’est pour moi le gros inconvénient de ce métier, le mauvais temps comme je l’avais dit dans mon article sur Déliveroo. 15€ c’est la prime que vous donne Uber en cas de mauvais temps, la condition ? Il faut rester connecté 3h d’affiler pour l’avoir,  entre 11h et 15h et le soir de 19h à 23h. Il y a aussi des primes sympa genre le dimanche en voici le screen.

Déliveroo ajoute de temps en temps des conditions tarifaires 1,5€ en plus par commandes, cela n’arrive pas systématiquement quand il pleut, c’est bien dommage certains on roulé cet hiver sur le verglas sans aucunes primes, ni de condition tarifaire.

Mon bilan sur le mois de mars

Alors bon comparer à Déliveroo, ce n’est pas sur la même période, j’avais testé sur le mois de septembre et ensuite, il faut prendre en considération que je me suis connecté sur des heures où ce n’est pas forcément les pics pour manger chez Ubereats genre 15h – 17h pour tester. Alors, mieux organisé que mon premier test, j’ai fait un tableau Excel whaou, le jouli tableau 😀

Alors, si on fait un comparatif avec Déliveroo au mois de septembre, j’étais pour rappel : Article Déliveroo

J’étais à 934,8€ pour 79 heures travaillées (11,83€ / heure) en septembre 2017 chez Déliveroo, là je suis à 1095,63€ pour 96h19 (11,39€ / heure) en mars 2018 chez UberEats on s’aperçoit donc que c’est quasiment pareil.

Alors qu’est-ce qui est mieux ? 

Uber ou Déliveroo ? Eh bien pour être honnête, c’est kiff kiff je parle dans ma ville (Tours).

Déliveroo à une clientèle le midi plus fidèle et régulière, car c’est pas mal d’entreprise qui commande, ils ont développés la carte tickets resto en ligne et ça cartonne ! Les restaurants sur Tours côté Uber sont plus jeune et comme je l’ai dit plus haut Macdo, Otacos et cette clientèle plus jeune est moins régulière. Du lundi au vendredi le midi pour moi il n’y a pas photo Déliveroo l’emporte haut la main.

Le soir et le week-end c’est assez aléatoire, car si il fait beau et bien les gens préfèrent manger en ville et là Uber comme Déliveroo c’est un peu le même combat, peu de commande. Le dimanche le fait qu’Uber livre de 9h à minuit à un certain avantage sur Déli.

Côté application et primes ce coup-ci c’est Uber qui l’emporte haut la main, plus facile pour nous coursier gain de temps considérable et challenge primes sont beaucoup plus présentes.

Ensuite, pour ce qui est de la rémunération au tarif heure, c’est pareil. Perso le 5€ de chez déliveroo est plus simple et c’est mieux payé sur des petites courses, certaines heures je fais 4 courses, 20€ sur les genre 12h-13h c’est plutôt cool. Là pour ma part c’est difficile de trancher, une petite préférence pour Déliveroo. Les pourboires sont bien plus présents.

La liberté d’UberEats est bien meilleure, là où il faut réserver des créneaux chez Déliveroo qui est parfois contraignant.

Allez on dit match nul ? 2-2 partout 😀

J’ai envie de dire que chaque ville a ses avantages et ses inconvénients, qu’il faut faire en fonction de son temps disponible, perso je travaille avec les 2, j’ai des périodes où je travaille beaucoup avec Uber et d’autres avec Déliveroo je m’adapte en fonction de l’offre et de la demande, car il a des périodes où l’un marche mieux que l’autre, pourquoi ? En fonction des offres que l’un fait par exemple frais de port gratuit, un acheté un offert et surtout le plus dur chez ses 2 plateformes c’est maintenir l’équilibre entre le nombre de commandes et le nombre de coursiers en ligne, le problème qui se passe c’est qu’il nous dise de temps en temps « forte demande ce soir à venir » donc au final tout le monde se connecte et puis bah vous vous retrouvez à faire 1 commande en une heure, car s’il y a 20 commandes par heure mais qu’on est 35 connectés il y a un déséquilibre, cela arrive chez les plateformes de temps en temps.

Voici les liens d’inscription si vous voulez arrondir vos fins de mois, en faire un job d’été, un job étudiant Uber ou déliveroo, c’est 2 plateformes recrute un peu partout en France, si vous avez des questions ou autres, espace commentaire ou en contact sur la page d’accueil 😉 Et si vous aimez ce genre d’article, merci de le partager sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook c’est important pour notre petit blog 🙂

Deliveroo : Lien de recrutement 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.