Mes impressions PGW sur Shadow of the Colossus PS4

Cette Paris Games Week 2017 m’a permis de mettre mes petites mains sur le remake d’un des plus grands jeux de la PS2. C’est le deuxième jeu sur cette mythique console de Fumeto Ueda papa d’un certain Ico et plus récemment The Last Guardian sur PS4 que je n’ai pas du tout aimé.

Je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion et le temps de jouer à ce jeu à l’époque. Cependant, une version HD du titre sur PS3 a été offert par l’abonnement PS+ il y a quelques années mais là encore le temps m’a manqué pour partir dans cette aventure qui me fait vraiment envie.

Cette version PS4 n’est pas juste un portage en 4k et en 60 images par seconde. En effet, il s’agit ici d’un remake c’est à dire refait visuellement.

La prise en main du jeu est très agréable mais il garde les les défauts d’un jeu sorti il y a quelques années.

La séquence à laquelle j’ai joué se déroulait dans le désert. Un désert magnifiquement représenté avec des tempêtes de sable vraiment réussis. Soudain surgit dans le ciel un colosse longiligne. Je lui décoche des flèches dans les sacs sous son abdomen afin de le faire descendre assez bas pour pouvoir lui monter dessus via ses nageoires qu’il laisse traîner dans les dunes. Et c’est la que les galères commencent… Etant sur mon cheval, je dois m’approcher assez près et sauter sur les nageoires. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour réussir.

 Je ne sais pas si c’est le système de visée qui n’est précis ou la gestion de la distance qui n’est pas bonne mais cette sensation d’échec est frustrante et a failli me faire abandonner. Une fois sur la bête, j’ai dû la parcourir pour planter mon épée à plusieurs endroits afin de le tuer. Chose que j’ai faite.

Une fois sur le colosse, j’ai constaté que les textures n’étaient pas aussi incroyables surtout concernant les parties avec de la fourrure. On est loin du travail effectué sur la bête de The Last Guardian. Une simple texture avec quelques poils dessus bougeant de manière scriptée. C’est dommage mais cela n’enlève rien au travail accompli par BluePoint Games, le studio en charge de ce remake.

D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi Sony ne donne pas un projet original à ce studio indépendant américain qui a déjà un bon nombre de portage et de remake (Sly, Uncharted, God of War …) et qui n’a clairement jamais déçu. J’aimerais vraiment savoir quelles histoires originales, ce studio pourrait nous raconter.

Ce remake de Shadow of the Colossus promet une redécouverte d’un jeu acclamé par la critique mais plutôt bouder par les joueurs. Franchement payer à nouveau 50 ou 60 euros pour un jeu déjà sorti deux fois auparavant, je trouve que c’est un peu abusé.

En bref, je suis assez déçu mais je pense que les fans de la première heure seront apte à repasser à la caisse mais la majorité des joueurs préférera jouer à des jeux plus forts. Ce jeu sortira en février et quand on sait que le nouveau God of War sortira probablement le même mois ou en mars, il devrait encore faire un bide commercial.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s