Test d’Oceanhorn, le Zelda de la PS4 ?

oceanhorn-fdg-website_wo_black_bar

Sorti exclusivement sur IOS en 2013, ce jeu d’action-aventure débarquera finalement en 2015 sur PC, puis en 2016 sur Android, PS4 et XboxOne et pour finir sachez qu’en 2017 les versions PsVita et Switch arrivent également, donc le jeu couvre une quasi totalité des plateformes existantes…

Mais au fait, c’est quoi ce jeu, Oceanhorn ??

Oceanhorn_20170408103731

De son petit nom complet, Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas, est un jeu du type Action-aventure édité par FDG Entertainment et autant vous le dire, ce jeu est un Zelda like, et reprend pas mal voire, la majorité du système des jeux Zelda et plus particulièrement l’épisode The Legend of Zelda : The Wind Waker sorti initialement en 2002 sur Gamecube.

L’histoire débute sur une petite île. Vous incarnez un jeune garçon, dont le père part pendant la nuit affronter le monstre légendaire, Oceanhorn, qui terrorise le monde depuis des années. A son réveil, notre héros s’aperçoit que son père n’est malheureusement pas rentré, c’est alors que l’ermite de l’île, et ami de ce dernier, vous informe que pour sauver votre père, vous devrez récupérer les trois emblèmes pour pouvoir espérer vaincre Oceanhorn…

 Ici pas de princesse à sauver, mais une histoire des plus classiques. Dans un premier temps vous devrez trouver votre équipement, une épée et un bouclier, pour pouvoir vaincre les divers monstres qui peuplent les différentes îles du jeu… Qui dit plusieurs îles, dit un moyen de locomotion, donc vous devrez également récupérer un bateau pour pouvoir naviguer aisément… Contrairement à Zelda, où il fallait faire changer le sens du vent pour avancer, ici vous selectionnez la destination et le bateau y va tout seul, cependant, vous contrôlerez votre personnage qui pourra tirer sur les ennemis et ainsi récuperer des pièces de monnaie…

Oceanhorn_20170408113358

A l’affût de la pieuvre qui osera se pointer

Oceanhorn_20170409085838

Vous êtes arrivé à destination !

La monnaie justement vous permettra de vous rendre chez les marchands et ainsi faire vos emplettes pour faire votre stock de vie, et autres munitions… D’ailleurs, pour obtenir des piéces vous devrez bien évidement tuer les ennemis mais également tout comme dans Zelda couper les petites touffes d’herbe ou casser les vases pour y récupérer le précieux contenu…

Oceanhorn_20170408104414

C’est mieux que rien

Coté technique, ça donne quoi ??

Le jeu est globalement agréable et très coloré, il tourne en 1080p / 60fps. Les univers des différentes îles est vraiment varier et classique aux vues des jeux du même genre, vous voyagerez entre village, grotte, dessert, jungle, etc…

Oceanhorn_20170408104245

Environnements colorés….

Oceanhorn_20170408111115

… et variés

Les ennemis ne sont pas forcement variés, entre crabes, chauve-souris, squelettes, montres et autres gobelins, bref rien de bien transcendant. Ils restent simple à éliminer et c’est pas plus mal car le jeu etant en 3D isométrique, certains ennemis, bien cacher ne seront pas forcement visible au premier coup d’oeil… Les boss sortent un peu du lot, car il faut trouver leur point faible pour espérer leur faire des dégâts, cependant on retrouve encore une fois des systèmes déjà vu sur Zelda…

Oceanhorn_20170408111523

les gobelins

Oceanhorn_20170409085415

des ???, on sait pas en fait ! 

Les musiques ne sont pas en reste, puisque certains morceaux sont composés par Nobuo Uematsu à qui l’on doit les musiques de certains Final Fantasy ( notamment le VII et le IX ) donc on va dire que le monsieur sait ce qu’il fait et que c’est gage de qualité.

Petit plus, le jeu est traduit en français, avec les voix anglaises.

Un système de jeu Action-aventure classique ??

Comme annoncé plus haut, vous commencez votre aventure avec… Rien… Vous devrez donc trouver votre équipement pour avancer car vous ne pourrez progresser sur certaines îles qu’avec une arme bien définie. Par exemple, si vous décidez d’explorer une île, vous risquez de vous retrouver face à un mécanisme qui nécessite d’avoir un arc pour tirer sur la cible qui débloquera le mécanisme… donc sans arc, la progression est impossible.

Oceanhorn_20170409085004

Un vaste monde à découvrir

Niveau équipement, les classiques sont bien évidement présents, entre l’arc pour tirer sur les cibles, les bombes pour faire exploser les caisses et autres murs. Vous trouverez également des équipements bien utiles pour progresser dans votre aventure comme les bottes crampons qui vous donnerons la possibilité de casser les caisses en bois

Vous aurez aussi le loisir de trouver des sorts magiques comme le feu, la  glace voire même la régénération de santé. Mais attention, l’utilisation de magie vous fera consommer de l’energie mana, tout comme se protéger avec votre bouclier ou encore sprinter… Heureusement les touffes d’herbes, les montres ou les vases vous donneront, une fois détruit, des potions de mana de façon à faire le plein de votre jauge.

Un système d’EXP est également présent, celui-ci augmente à chaque ennemi vaincu, mais il y a aussi des défis à réussir comme par exemple : détruire 10 caisses, dépenser 2000 pièces dans la boutique, etc… Chaque jauge d’EXP rempli vous fera augmenter votre Rang d’aventurier et ainsi vous débloquerez des bonus bien utiles comme par exemple : porter plus de flèches, de bombes, etc.. Pour les chasseurs de trophées, les défis sont généralement liés à un trophée donc il est préférable de les faire vous aurez donc double récompense : EXP + trophée.

Oceanhorn_20170409084819

Un inventaire bien rempli

En quêtes annexes, vous devrez trouver des pierres de sang dispersées aux quatres coins des différentes îles visitées, il faudra même parfois détruire certains murs pour en recupérer… Il y a en tout 55 pierres à récuperer. Vous comprendrez donc qu’avant de partir à la chasse aux pierres de sang, il sera préférable de booster votre équipement histoire de ne pas vous retrouver bloquer dans la progression de vos recherches. Vous pourrez acheter un radar qui vous indiquera lorsque vous vous trouverez à proximité d’une pierre de sang.

Oceanhorn_20170408104926

Une pierre de sang, trouvé à l’aide du radar

Une fois la canne à peche obtenue, vous pourrez partir à la pêche aux différents poissons… Il en existe sept espèces différentes… Faites surtout bien attention au poisson electrique, car si vous n’avez pas assez de coeur de vie, sa capture sera difficile, voir impossible.

Il y a même une île qui sera entièrement dédiée à une quête annexe, l’île des défunts… Sur cette île, vous devrez trouver 10 crânes maudits, mais pour y accéder, il vous faudra chercher un petit peu.

Oceanhorn_20170407225123

un des 10 cranes maudits

D’ailleurs, en parlant des îles, certaines apparaîtront que si vous trouver un document ou une indication sur son emplacement donc il vous faudra un minimum de recherche, mais encore une fois, rien de compliqué. En plus de tout ça, le jeu regorge d’énigmes, simples, comme par exemple : placer les statuts sur des interrupteurs dans un ordre précis, déplacer des caisses, etc…

Le nombre de coeur qui représente votre vie peut augmenter car comme dans Zelda, il vous suffit de trouver 4 quarts de coeur pour en gagner un complet.

Oceanhorn_20170408105158

tiens, un quart de coeur ! 

Y’a des trophées sur Oceanhorn ??

Oceanhorn est un jeu bien sympa pour les chasseurs de trophées, car le jeu n’est vraiment pas difficile, aucun trophée n’est manquable donc il n’y a pas de grosse difficulté. Il vous faudra en moyenne une quinzaine d’heures pour faire tomber le precieux graal et un peu plus si vous visez le 100%.

Le jeu totalise 37 trophées dont :

  • 22 trophées bronze
  • 9 trophées argent
  • 5 trophées or
  • 1 platine
Oceanhorn_20170409084356

Un platine de plus ! 

Mon avis sur Oceanhorn !

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce titre, j’ai vraiment passé outre l’histoire minimaliste sans réel rebondissement, de plus étant un fan de la serie des Zelda, j’ai beaucoup aimé les idées repompées sur ce dernier, mais autant être franc, le plagia est vraiment très très proche…

Les musiques savent se faire discrétes, et certains thèmes sont vraiment très bien pensés et collent parfaitement à l’environnement que vous traversez.

Je reprocherais au jeu d’avoir sous exploité le système de navigation en bateau entre les îles, ainsi qu’un bestiaire vraiment trop répetitif sans réel danger et des enigmes vraiment trop simplistes.

Il faut penser aussi que le jeu a été developpé pour mobile à la base donc le résultat est vraiment plus que correct. De plus niveau tarif, il faut compter une quinzaine d’euros sur le PSN, mais le jeu est assez souvent dans les promos, donc pour les interessés n’hesitez pas à jeter un coup d’oeil de temps en temps.

Pour finir, sachez qu’un second épisode est en préparation, il est prévu pour septembre 2017 sur PS4 et Xbox one.

1471870180-6751-card

 

Publicités

2 réflexions sur “Test d’Oceanhorn, le Zelda de la PS4 ?

    • De mémoire, vous trouverez les bottes à crampons dans le donjon de l’île « Fosse branchiale ». Ces bottes ont une double utilité car elles permettent de sauter mais aussi d’effectuer des roulades avec la touche rond.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.