Test de Firewatch : Ce job est-il vraiment intéressant ?

firewatch-01Firewatch est sorti le 9 février 2016, uniquement disponible sur le store. J’avoue que ça date un peu, mais pour moi, ce jeu a le mérite de se faire connaitre. Si jamais vous n’avez pas craqué pour ce titre qui, soyons clair apporte un peu d’air frais dans le monde vidéoludique, laissez-vous entraîner dans cette histoire par le biais de ce test…

Parler de Firewatch, n’est pas forcement évident car je ne voudrais surtout pas vous spoiler le titre donc dans un premier temps je vous laisse découvrir le trailer.

La narration, le point fort du jeu ?

Firewatch, est un jeu à la première personne en monde ouvert dans lequel vous incarnez un garde forestier, Henry, qui se retrouve à ce poste pour des raisons que je vous laisserai découvrir. Vous êtes supervisé par Delilah et vous converserez avec elle uniquement par talkie-walkie. Donc même si au début les deux protagonistes apprendront à se connaître, ils seront de plus en plus complices au fil du jeu et c’est là la force de Firewatch. On vit avec les personnages, on en apprend à chaque fois un peu plus sur eux, sur leur passé, leur vie et du coup, on est captivé par l’histoire…

Qu’est ce que ça fait là???

Le talkie-walkie est un objet important dans ce jeu car Henry peu interagir avec Delilah lorsqu’il rencontre quelque chose d’intéressant, ce qui vous fera découvrir des événements et ainsi progresser dans l’histoire.

Le talkie-walkie, votre meilleur ami?

Le talkie-walkie, votre meilleur ami?

Mais pour être encore un peu plus immersif, vous n’aurez pas de radar à l’écran. Il vous faudra sortir votre carte ainsi que votre boussole pour vous repérer et vous dirigez dans cette vaste zone. Mais attention, pas de 4×4 ou autre véhicules pour aller d’un point A à un point B, et vous vous déplacerez uniquement à pied. Vous pourrez courir, sauter, escalader les parois pour mener à bien vos missions.

Pas de GPS, à l’ancienne !

De plus vous devrez trouver des boîtes qui contiennent du matériel pour avancer dans l’aventure, ainsi qu’une mise a jour de la carte qui vous indiquera des points importants à visiter.

Des boîtes bien utiles !

Une aventure dépaysante ?

Firewatch propose un style graphique bien à lui. Les environnements rencontrés sont variés et relativement bien faits, entre le lac, la carrière, les grottes, les falaises voire même votre poste de surveillance, le tout accompagné d’un jeu et des variations de lumière vraiment bien fait. Vous vous surprendrez à explorer certaines zones en profondeur…

Les musiques qui vous accompagneront au fur et à mesure de votre aventure sont relativement discrètes voir même apaisantes, mais cela renforce encore un peu plus l’immersion car la bande originale se marie très bien avec les différentes situations dans lesquelles vous vous trouverez.

Seule ombre au tableau, des chutes de framerate qui ralentissent le jeu mais qui ne sont en aucun cas gênantes, mais cela gâche un peu l’expérience.

Petite ou grande promenade en forêt ?

L’histoire du jeu se déroule sur une période de 79 jours et hormis accomplir les missions que Delilah vous donne, vous n’aurez rien d’autre à faire. Pour ma pars, je trouve cela bien dommage car j’aurais aimé explorer davantage, trouver des objets à collectionner,  bref en voir plus histoire de prolonger un peu plus l’expérience car je reste un peu sur ma faim malgré la puissance narrative du titre.

Et niveau trophée ?

Il n’y à pas de trophée Platine pour ce jeu et seulement 5 trophées cachés :

  • 3 trophées or
  • 1 trophée argent
  • 1 trophée bronze

Donc pas de difficulté pour obtenir les 100% du jeu

Pour conclure

Firewatch, ne plaira sûrement pas à tout le monde, il n’y a pas de tuerie, pas d’effusion de sang, ni même de zombie. Mais ce jeu repose sur plusieurs arguments, un principe hyper simple, accompagné d’une narration prenante, une ambiance vraiment extraordinaire sans parler de l’attachement aux deux protagonistes.

Tous ces éléments font de Firewatch une expérience qui sort des jeux que l’on rencontre habituellement, et qui l’espace d’un court instant vous fera vivre une aventure très bien ficelée et avec un dépaysement assuré. Dommage que le jeu soit aussi court.

Si je dois mettre une note à Firewatch, je lui mets un bon 8 sur 10 car l’expérience est presque parfaite à mes yeux.

Que vous ayez aimé ou détesté ce jeu, j’attends vos retours sur ce jeu en commentaires.

Publicités

2 réflexions sur “Test de Firewatch : Ce job est-il vraiment intéressant ?

  1. Je l’ai fait sur pc et franchement j’ai super bien aimé (je suis pas difficile) une bonne baffe même niveau graphisme qui est bien dans son ambiance. D’ailleurs ils ont rajouté des succès/trophée je vais devoir m’y remettre ^^

    Très bon article au passage merci 🙂

    J'aime

  2. Pingback: Bientôt une version physique pour Firewatch. | Rouroune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.