Uncharted 4 : A Thief’s End : Le meilleur pour la fin ?

Uncharted_4_A_Thief_s_End

 

Tout d’abord, cet avis ainsi que les images sont garanties sans spoilers. Comme je n’aime pas quand on me raconte la fin d’une histoire je m’efforce donc d’appliquer le précepte « ne fais pas aux autres ce que l’on aimerait pas que l’on te fasse ».

Graphismes

Pour être totalement honnête, jusqu’à l’arrivée à Madagascar (ce n’est pas un spoil puisque c’est un des niveaux présentés à l‘E3), j’étais un peu déçu. C’est effectivement joli mais pas vraiment comparable avec le niveau de qualité des niveaux suivants.

Je vais mettre de côté le prologue puisque je vais en parler un peu plus tard dans cet avis. Les deux premiers lieux visités ne m’ont pas donné la claque que j’espérais. J’ai trouvé les décors un peu ternes, assez vides et surtout pas très variés. Ces localités font clairement références aux précédents opus de la saga avec un parcours balisé et surtout ne donnant pas une liberté aux joueurs. On avance donc en terrain connu pour les fans de la série.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160510105440

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160510105440

Cependant, lorsque vous débarquez sur l’île de Madagascar, vous prenez une bonne claque visuelle et ce ne sera pas la dernière puisqu’à partir de ce moment vous allez en enchaîner quelques unes. Vous êtes à bord d’une Jeep et vous devez aller au fond du décor qui se situe à des kilomètres de l’endroit où vous vous situez. C’est vraiment une prouesse technique à plusieurs niveaux. Tout d’abord, putain que c’est beau et il n’y a actuellement rien de comparable sur console (je ne suis pas du tout un joueur PC) et en plus Naughty Dog nous offre une sensation de liberté même si elle n’est pas totale mais elle offre la possibilité de prendre son temps et de visiter les décors. Par exemple, lors de ce niveau à Madagascar, je suis tombé par hasard sur une grotte dans la roche amenant dans des vestiges. Ce passage n’est absolument pas obligatoire pour avancer dans le jeu. Je suis absolument fan de ce genre implémentation qui permet une certaine rejouabilité à un titre. Il y a un niveau de détails extrêmement élevé. Le niveau se passe sur de la terre rougeâtre et certains endroits deviennent boueux à cause de l’eau. Lorsque votre véhicule roule dans ces endroits la boue vient se coller aux pneus et vous laissez des traces de votre passage. Ces détails ne sont pas uniquement dédiés au véhicule puisque les vêtements de Drake se salissent lorsqu’il effectue des glissades dans la boue. L’eau aussi a un impact sur la garde robe de notre héros préféré. Vous ajoutez à cela des lémuriens jouant, fuir ou vous observant déambuler dans les différents vestiges ou dans les points d’eau du niveau.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160511164758

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160511164758

Toujours pas de spoiler puisque cette partie a aussi été montrée à l’E3, vous allez entrer dans une ville Malgache et traverser un marché bondé. C’est techniquement incroyable non seulement par le nombre de personnes affiché à l’écran mais surtout par sa fluidité. En effet, il n’y a aucune mais alors aucune chute de framerate. Je pense que Naughty Dog a bien fait de choisir le 30 images par seconde et d’envoyer un gros « fuck » aux ayatollahs des 60 images par seconde. Surtout qu’une fusillade éclate en plein milieu de ce marché. Ici les décors vont sacrément morflés avec des murs qui vont se désagréger, des bouteilles et des pots qui vont voler en éclats et toujours sans aucun ralentissement. DU GRAND ART !!!

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160529174455

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160529174455

Le niveau suivant dont je ne vous gâcherais évidemment pas la surprise fait monter le niveau tant d’un point de vue visuel que d’un point de vue liberté.

J’ai trouvé dans ces 2 niveaux une bulle d’air vraiment très agréable par ce sentiment de liberté même si encore une fois elle n’est pas totale pour ne pas trop gêner le rythme de la narration.

On revient ensuite dans des niveaux plus couloirs avec des zones de combat plus large comme sur les précédents opus mais je vais m’arrêter là pour ne pas trop en dire.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160510133441

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160510133441

Je voudrais aussi souligner plusieurs points graphiques moins reluisants et qui pourraient être améliorés dans les prochaines productions Naughty Dog. Le premier concerne la modélisation des personnages qui est incroyable avec des visages avec quelques rides pour Nate et Sam (ils ne sont plus de toute première fraîcheur ^^) ou une peau moins propre sur celui d’Elena mais certaines modélisations des visages notamment lors des flashbacks (pour ceux qui ont fait le jeu comprendront de quelles modélisations je parle) pas vraiment réussies. Je fais aussi le même constat concernant les animations. Elles sont justes parfaites 99,9% du temps mais l’animation de Drake sautant sur une plateforme éloignée pour se rattraper sur le rebord est en dessous des autres. Elle ne donne pas ce sentiment de naturel procuré par les autres animations. Je ne sais pas comment l’expliquer, je fais sauter Nathan et vers la fin du saut j’ai l’impression d’être trop court mais comme par magie il s’accroche quand même comme si le jeu rallongeais mon saut.

Le deuxième point qui m’a un peu gêné était déjà présent dans The Last of Us : la gestion du ou des acolytes. Dans ce nouvel Uncharted, vous pouvez avoir jusqu’à 3 personnages à vos côtés dans les phases d’exploration mais seulement un dans les phases de combat. Ce personnage géré par l’IA fait sa vie sans se soucier d’être repéré ou non. Même en passant devant un garde, ce dernier continue sa ronde sans se poser de question. Ce n’est pas gênant pour le gameplay mais niveau immersion ça casse un peu le délire d’infiltration.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160610164607

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160610164607

J’ai adoré le fait qu’il n’y ait pas de séquence de chargement entre les séquences jouables et les cinématiques. Cependant, on voit une nette différence visuelle entre les deux notamment au niveau de la chevelure de Drake

Scénario

La mise en route du jeu est franchement brutale. On vous propulse au deux tiers du jeu sans que vous compreniez quoi que ce soit en plein milieu d’une bataille et à la fin de cette séquence on vous fait revenir aux origines de l’histoire.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160610164858

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160610164858

Personnellement, je n’aime pas du tout cette technique lorsqu’elle est utilisée dans les séries ou dans les films. Mais Naughty Dog a eu l’intelligence de ne pas avoir mis une séquence finale et franchement je trouve cette séquence vraiment réussie beaucoup plus que dans Uncharted 2 et la séquence du train suspendue. Je ne m’attendais pas à être pris à froid comme ça.

Là où cette introduction est forte c’est la redescente derrière ^^. En effet, on enchaîne avec des séquences beaucoup moins frénétiques. Certains joueurs râlent et trouvent ces séquences beaucoup trop lentes. Alors oui, si on joue à un Uncharted pour enchaîner les séquences de combat les unes après les autres et empiler des tonnes de cadavres alors franchement ces joueurs peuvent clairement passer leur chemin, ce Uncharted 4 ne va pas leur plaire. Pour ma part, j’ai apprécié ces séquences où on découvre une partie de la vie Nathan Drake que l’on ne connaissait pas. J’ai aimé aussi découvrir les petits clins d’œil au passé et pas uniquement liés aux aventures de Nathan. Ces séquences permettent de voir une autre facette du héros qui est beaucoup plus tranquille.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160529112640

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160529112640

Cependant, les séquences de flashbacks manquent vraiment de rythme et même d’intérêt vidéoludique. Elles permettent certes d’apprendre deux ou trois choses appréciables mais elles sont vraiment longues puisque je résumerais ces séquences  par un couloir avec des options contemplatives. Je me suis posé la question sur la présence d’une incohérence scénaristique avec l’épisode 3.

Le scénario prends ensuite toute son ampleur avec des phases de combat (un peu), des énigmes (un peu aussi) et beaucoup d’exploration. En fait, j’ai toujours plus aimé le côté exploration dans la saga. Je suis donc plutôt ravi de ce ratio plutôt que de celui du 3 (c’est celui que j’aime le moins) où on enchaînait les gunfights. Les énigmes de ce 4 volet sont vraiment réussies. Elles permettent d’utiliser un peu nos neurones de différentes manières comme la logique ou encore le sens de l’observation et parfois même les deux réunies ^^. Elles ne sont pas très compliquées mais en cas de problème des vidéos sur youtube doivent être présentes.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160529110924

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160529110924

Je vais parler un peu de la fin de l’aventure avec précaution. Je ferais peut être un article 100% spoiler pour discuter de cette fin plus en profondeur. Le boss de fin va probablement en décevoir les quelques ayatollahs du hardcore gaming par sa manière d’être appréhendé. Les fans de la saga savent que le rituel des boss de fins sont différents. Je trouve que cette séquence s’intègre parfaitement bien dans l’univers de ce voyage.

Neil Druckmann a annoncé il y a quelques jours que cet épilogue avait causé le renvoi d’un ou plusieurs testeurs du studio parce qu’ils n’étaient pas d’accord. Personnellement, je la trouve juste parfaite proche du géniale même si un détail m’inquiète un peu. Cette fin m’a fait sourire parce que je ne m’y attendais pas du tout (surtout par la manière dont c’est amené) et m’a aussi tiré une larme parce que c’est le dernier épisode annoncé par Naughty Dog même si la porte n’est pas fermée pour un Uncharted 5 développé par un autre studio.

La fin d’un voleur est un titre plutôt bien choisi. Notre aventurier est vraiment bien traité. Il exprime sa joie, ses doutes, sa colère en se parlant à lui-même et même jusqu’à faire de l’humour lorsqu’il est tendu. Et cerise sur le gâteau, on a moins de : « No no no no no » et c’est assez agréable. Les scénaristes ont vraiment fait un bon boulot pour le rendre vraiment attachant et moins super héros.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160605092035

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160605092035

Elena, elle aussi est présente dans le jeu et elle a toujours un rôle moins mis en avant (normal ce n’est pas elle l’héroïne) mais je trouve qu’elle a aussi pris en profondeur. Elle aussi se pose beaucoup de question sur sa vie, sa relation avec Nate. Dans cet opus, je la trouve plus mature qu’auparavant mais je la trouve malheureusement aussi un peu plus dépendante de Nathan dans les actions.

Sully, ce bon vieux Victor Sullivan ! De loin mon personnage préféré dans la saga. C’est le bon vieux pote toujours présent pour te filer un coup de main. Il a pris un petit coup de vieux au niveau du visage mais il est encore capable d’effectuer les mêmes grimpettes que les « petits jeunots ». Mais ce que j’apprécie le plus chez lui c’est sa répartie. Il est clairement sans filtre et ça le rend vraiment attachant.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160610164726

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160610164726

Tout le monde a connaissance de l’apparition du grand frère Sam dans cette aventure. Ce dernier est le point central dans les nouvelles galères de Nate. Malheureusement, je le trouve vraiment lourd dans ses interactions avec notre personnage. Certaines vannes fonctionnent bien mais la plupart du temps, elles consistent à nous remarquer qu’il ferait mieux que nous. J’ai préféré les boutades de Sully dans les précédents opus comme : « je transpire comme une pute à l’église » ou encore « c’est comme amener une pucelle dans une maison close » ou les réflexions maladroitement sexistes de Nate vers Chloe. Sam a aussi tendance à servir de Wikipédia sur les pirates.

Gameplay

Dans ce nouvel opus, les développeurs ont intégré pas mal de nouveautés rendant cette aventure assez différente des précédents volets. Evidemment, j’en ai parlé un peu plus haut, il s’agit bien évidemment de la conduite de véhicule. Cette implémentation permet des petites énigmes basées sur le treuil de la Jeep comme grimper une côte boueuse ou encore débloquer le passage en détruisant une plateforme brinquebalante. C’est certes un peu léger mais agréable. La grande force de cette nouveauté est de permettre une exploration (et vraiment je vous conseille de le faire) des niveaux assez vastes et regorgeant de petits passages à découvrir.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160531165622

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160531165622

Les phases de combat ont été revues. Maintenant, vous pouvez appréhender ces phases en mode infiltration. Personnellement, je ne les ai pas trouvées passionnantes ni fun. Elles consistent souvent à faire la même chose en esquivant les ennemis via les rebords qui font en général le tour de la zone. Vous pourrez utiliser les herbes hautes pour vous débarrasser de certains ennemis à proximité mais on se fait généralement repérer très vite. Parfois, notamment en difficulté extrême, on se fait repérer alors que l’on est planqué dans ces herbes sans trop savoir pourquoi. L’idée de base était bonne mais manque de liberté d’action. Pour éviter de se faire repérer, on finit par faire le tour de la zone de combat en s’accrochant aux différents rebords des décors. J’aurais aimé avoir les mêmes possibilités offertes par un Metal Gear Solid V. Malheureusement, on finit très vite par privilégier les combats en mode bourrin.

J’ai aimé la nouveauté de zones de combat sur deux, trois voir quatre étages. Certains peuvent penser que cette nouveauté n’a pas grand intérêt mais ils se trompent. Cette implémentation autorise maintenant les assassinats verticaux (furtifs ou non). Lorsque vous surplombez votre adversaire, il vous suffit de sauter vers lui et de filer un coup de poing. Cette verticalité permet d’avoir une vraie plus value dans l’appréhension des combats en augmentant votre niveau de surveillance sur les zones devant vous mais aussi en dessous et en dessous surtout que dans les niveaux de difficulté élevés l’intelligence artificielle est parfois bien retorse en n’hésitant pas à profiter des dénivelés pour vous prendre à revers.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160522165703

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160522165703

Pour aller avec cette nouvelle verticalité, les développeurs ont intégré un nouvel outil dans votre arsenal : le grappin. Il vous permettra évidemment, dans les phases d’exploration,de traverser des précipices en l’accrochant à des endroits spécifiques Dans les phases de combat, il vous permet de rejoindre un ennemi plus rapidement et bien sur lui tomber dessus de tout votre poids. Le grappin est aussi utile pour résoudre des énigmes pour progresser dans le niveau. Cette nouveauté est une excellente idée.

Votre arsenal va obtenir le renfort d’un piolet, nouveauté annoncée lors de la première présentation du soft. Il permet de prendre appui sur la paroi afin d’atteindre une plateforme plus éloignée. Malheureusement, on le récupère assez tard dans l’aventure et est uniquement utile dans ces dernières zones. J’aurais aimé que cet outil rejoigne définitivement notre arsenal. En effet, pour améliorer la rejouabilité du titre et explorer encore un peu plus ce vaste univers, les développeurs auraient pu intégrer dans les premiers niveaux des zones cachées uniquement accessible avec ce piolet.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160528154354

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160528154354

J’ai volontairement omis de parler d’une autre nouveauté qui m’a particulièrement plu mais pour des raisons scénaristiques, je préfère vous laisser la découvrir. Même si elle est apparue de manière sporadique dans les précédents opus, elle prend ici i,e dimension plus importante surtout dans les phases d’exploration sans être obligatoire pour avancer dans l’aventure.

Multijoueurs

Vous le savez déjà, je n’apprécie pas spécialement les modes online surtout lorsque l’expérience solo se suffit largement à elle-même mais il en faut bien pour tous les goûts. Afin de pouvoir donner mon avis sur cette partie du jeu, je me suis forcé à passer 4 ou 5 heures dessus ce qui m’a permis d’obtenir mes trophées liés à ce mode.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160528111101

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160528111101

Les modes de jeu sont les classiques matches à mort; matches à mort en équipe et capture de zones. Pas vraiment de nouveauté à ce niveau mais le résultat est plutôt réussi et ceux qui aiment les modes compétitifs vont forcément apprécier. Les cartes sont grandes mais perdent beaucoup en verticalité avec seulement quelques passages en hauteur qui permettent d’utiliser le grappin. Les affrontements sont certes nerveux (un peu trop pour un béotien comme moi), les kills s’enchaînent à une vitesse élevée, j’ai apprécié aussi le fait de ne pas trop attendre lorsque je mourrais (et c’est arrivé un certains nombre de fois ^^) avant de réapparaître dans la partie. Par contre, pour le jeu en équipe, on peut oublier la stratégie de groupe puisque la partie se termine en général en une grosse bataille non rangée et c’est vraiment dommage.

L’originalité du multijoueurs se passe avant la partie. Vous devez obligatoirement choisir entre 6 classes de personnage allant de l’assaillant au soigneur en passant par le bourrin. Chaque classe possède évidemment ses propres caractéristiques selon 4 critères. Certains auront une grenade, d’autres du C4 ou une bombe soignante et celles-ci seront disponibles après 60 secondes d’attente. Les armes lourdes et de poing seront aussi différentes selon la classe choisie.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160523181317

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160523181317

Durant la partie, vous gagnerez de l’argent et ces dollars pourront être dépensés en appuyant sur le touchpad pour acheter une option au choix comme le lance grenades ou le RPG7 mais aussi des pouvoirs divins comme le Djinn qui vous rends surpuissant pendant un laps de temps ou l’Eldorado qui envoie des esprits attaquer vos ennemis dans la zone (je ne les ai pas tous testés). Enfin la dernière option disponible que je trouve la plus intéressante est la possibilité d’appeler un Sidekick. Il s’agit d’un personnage de soutien et est différent selon le type de combat que vous avez choisi. J’ai pu voir le sniper, l’homme surarmé, le soigneur et le chasseur. Ces personnages sont disponibles tant qu’ils leur reste de la vie. Cette option devait permettre un jeu d’équipe mais comme tout le monde cherche à flinguer tout ce qui bouge (si tuer des coéquipiers rapporter des points certains le feraient sans scrupules …).

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160522090339

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160522090339

Dans l’épisode 2 et 3 de la saga, le mode online possédait un mode histoire avec 3 ou 4 scénarii à jouer en coopération et malheureusement pour moi qui appréciait ce mode, il a été supprimé dans ce 4e opus. A la place, Naughty Dog a eu l’idée de proposer des épreuves ressemblant à un tutoriel grandeur nature. Elles sont une bonne quinzaine et vous propose de marquer un un nombre de points définis et certaines actions différentes en fonction de l’épreuve choisie rapportent plus de points. C’est un mode sympa mais il s’agit plus d’un mode solo qu’un mode online à proprement parler.

Durée de Vie

J’ai fini mon aventure en près de 25 heures. Certains vont me dire que je suis nul et auront peut être raison mais j’ai pris mon temps pour finir cette dernière croisade de Drake. J’ai passé beaucoup de temps à regarder les panoramas offerts, les passages cachés et aussi à essayer de découvrir les moindres objets permettant d’en apprendre plus sur l’univers.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160518175803

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160518175803

Il y a bien sur les fameux trésors présents dans chaque Uncharted à trouver et ils sont au nombre de 109 + 3 reliques. Ces artefacts font référence à 3 sagas  célèbres de Naughty Dog qui sont Crash Bandicoot, Jak and Daxter et The Last of Us.

Mais les choses les plus intéressantes restent les entrées de journal et les notes. Les premières sont des notes que Drake inscrit dans son calepin. A chaque découverte (et il y en a 25), en fonction des personnages présents, on nous offre une explication ou des anecdotes souvent très intéressantes. Les notes quant a elles sont des lettres que vous trouvez tout au long de l’aventure parfois sur des cadavres et parfois sont laissées là pour vous aider. Chaque note vous raconte une tranche de vie précise de personnages annexes à l’aventure. Elles sont au nombre de 25. Certaines sont vraiment touchantes parce que le rédacteur montre des regrets sur la manière dont il a géré sa vie de famille, d’autres montre certaines facettes du monde des pirates et enfin certaines vont vous aider à résoudre des énigmes. Ces ajouts ne vous empêcheront pas de finir l’aventure mais vous passerez clairement à côté de certaines informations intéressantes.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160516172524

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160516172524

Pour être totalement complet sur les choses annexes à faire, je signalerais aussi la présence de conversations optionnelles. Elles permettent d’en apprendre plus sur l’état des relations entre Nathan et les autres personnages mais aussi de connaitre les états d’âme à certains moments de l’aventure. Encore une fois certains joueurs n’en auront probablement rien à faire mais ce genre de nouveauté donne vraiment de la profondeur aux personnages et par la force des choses à l’histoire.

Si vous voulez faire le jeu à fond, je pense qu’il vous faudra une cinquantaine d’heures ce qui est largement honorable pour un jeu d’action. Le mode online pourra vous offrir quelques heures de jeu supplémentaires.

Trophées

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160615145538

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160615145538

Lorsque j’ai vu la liste des trophées pour la première fois, je me suis dit (oui j’adore me parler à moi même ^^) que ce platine serait très compliqué à obtenir. 2 trophées m’inquiétait fortement il s’agit du Speed où il faut finir le jeu en moins de 6 heures et le trophée Tireur d’élite ou vous devez finir le jeu avec un taux de précision supérieur à 70%. Grâce à deux astuces (ou bugs) ces 2 trophées se débloquent en 10 minutes chacun.

Les 56 trophées (1 Or, 9 Argent et 45 Bronze) pour obtenir le platine sont donc relativement faciles à débloquer. Cependant, il faudra user vos Dual Shock un paquet d’heures. On va retrouver les classiques trophées terminé le jeu en mode explorateur, simple, intermédiaire, difficile et extrême. Personnellement, j’ai commencé le jeu en intermédiaire pour ne pas me prendre la tête et j’ai enchaîné par le mode extrême tout en achetant toutes les armes du jeu et les munitions illimitées. Du coup, ce mode ne pose vraiment plus de problème lorsque vous pouvez utiliser le le lance grenades et le lance roquettes. Il y a aussi les trophées liés aux trésors, notes, entrées de journal, conversations optionnelles et aux reliques, celui où vous devez tuer 100 ennemis sans mourir ainsi que ceux liés aux tirs dans la tête. Ces trophées ne poseront aucun problème aux habitués de la saga.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160510174222

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160510174222

Les trophées liés aux armes ont disparu au profit des trophées vous demandant d’effectuant des actions particulières en un temps très court comme tuer 10 ennemis en 60 secondes avec le lance grenades ou encore éliminer des ennemis avec une attaque furtive, une attaque au corps à corps, un headshot et des explosifs dans cet ordre et en 15 secondes. Ce type de trophées ne sont pas évident car il y a peu de zone permettant de les faire. Mais il m’a fallu 2 ou 3 essais pour les réussir.

Il y a aussi les trophées que j’appelle défi où les développeurs vous demandent de traverser un voir deux chapitres sans tuer personne. Si vous n’avez pas la bonne méthode, ces 2 trophées vont se compliquer mais chez nos amis psthc, ils ont intégré des vidéos explicatives de chaque phase de combat concernée. Il y a un trophée qui vous oblige à la jouer Solid Snake puisqu’il vous faudra traverser une grosse zone de combat sans vous faire repérer. Là aussi une vidéo est disponible chez nos amis. D’ailleurs je voudrais vraiment saluer leur énorme travail sur leur guide ainsi que sa publication très rapide.

Malheureusement, comme dans tous les jeux actuels, il y a des trophées online (5). Ils ne sont pas compliqués et sont quasiment tous déblocables en mode partie privée. Le seul qui doit être fait en partie publique, c’est le trophée « Dans le bain » où vous devez participer à 5 matches en ligne. Ces trophées en ligne ne sont pas compliqués mais le jour où les serveurs ferment, le platine deviendra impossible …

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160516174457

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160516174457

Je voulais terminer cette partie trophées par ceux qui font des allusions drôles ou à des autres jeux. Par exemple le trophée « C’est le trac » fait clairement référence au bug qu’ils avaient connu lors d’une présentation à l’E3 où le jeu avait buggué. Cela montre que Naughty Dog sait faire preuve d’autodérision et c’est franchement agréable. Le trophée « Je peux voir ma maison d’ici » fait vraiment pensé aussi bien dans la manière que dans le résultat à Assassin’s Creed et ses points de vue  permettant de découvrir la ville.

Mon avis

Uncharted 4 est un incroyable jeu de par sa réalisation graphique bien sûr mais aussi par son côté narratif plus poussé que dans les précédents épisodes. J’ai apprécié aussi que les développeurs ne soient pas restés sur leurs acquis  en faisant juste une copier/coller de ce qui a fonctionné auparavant. Une belle prise de risque qui amène un vent de fraîcheur très agréable. Oui le début d’aventure met du temps à se lancer avec des scènes de dialogue un peu trop les unes derrières les autres avec des petites séquences jouables intercalées.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160514155117

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160514155117

L’autre petit reproche que j’ai envie faire, c’est le manque de séquence mémorables. Dans le premier épisode, il y avait la séquence du sous-marin et la découverte de la partie surnaturelle. Dans le deuxième épisode, il y a cette séquence de l’hélicoptère où l’on traverse des immeubles s »écroulant etc… Dans le troisième, j’avais été impressionné par la séquence du bateau qui coule et la scène de l’avion. Dans ce quatrième opus, je n’arrive pas à retenir une scène incroyable. Cela ne retire en rien évidemment la qualité incroyable du titre.

Achat conseillé ?

Je dirais oui courez l’acheter si ce n’est déjà fait. C’est vraiment un jeu génial !! Cependant, je ne le classerais pas dans les jeux cultes parce qu’il possède des petits défauts qui peuvent vous faire sortir de l’ambiance comme notamment le personnage qui vous accompagne lorsqu’il passe devant les gardes sans qu’il soit repéré. Ca casse le délire surtout quand vous essayez de passer en mode infiltration.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160601174235

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160601174235

Par contre, je pense que le côté The Last of Us va rebuter certains joueurs voir même certains joueurs qui aimaient les parties actions du jeu. Comme je l’expliquais un peu plus haut, les scènes spectaculaires ont disparu. Ce qui caractérise le plus cette nouvelle orientation, c’est la disparition du fameux NO NO NO NO  de Drake.

NOTE : 18/20

Publicités

Une réflexion sur “Uncharted 4 : A Thief’s End : Le meilleur pour la fin ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s