Assassin’s Creed Syndicate

assassins-creed-syndicate-jaquette-ME3050555963_2

Petit rappel de l’histoire ?

Les héros incarnés dans cet épisode sont frère et sœur, nés à Londres pendant la révolution industrielle. Leur père leur inculque les préceptes de la confrérie des Assassins dès leur plus jeune âge et essaient de libérer Londres du joug des Templiers incarné ici par Crawford Starrick. Jacob et Evie ont des buts complètement différents. Le premier cherche à créer son propre clan et la seconde recherche les fragments d’Eden.

Je ne suis pas particulièrement fan de cette époque mais j’ai bien aimé faire la rencontre de certains personnages historiques comme Dickens, Graham Bell, Darwin ou encore Winston Churchill. D’ailleurs Graham Bell est vraiment marrant en amoureux transi mais qui ne sait pas comment lui avouer. Et Jack l’éventreur est évoqué de manière judicieuse dans une des missions du jeu et pour ceux que ça intéresse, il y a un contenu additionnel qui lui consacré.

Concernant l’histoire en elle-même, je dirais que c’est du déjà vu. Pour atteindre le grand maître des Templiers, il vous faudra préalablement passer par l’élimination de tous ses sbires. C’est la même chose que dans les précédents opus (et je vous le dis tout de suite, ce sentiment va être récurrent dans cet avis). Les fans n’aiment peut être pas le changement mais vu que les ventes de la saga s’effritent, Ubisoft devrait peut être penser à prendre BEAUCOUP plus de risque.

Graphismes

Assassin's Creed® Syndicate_20160103110835

Assassin’s Creed® Syndicate_20160103110835

Créer un bel univers réaliste et cohérent, Ubisoft sait faire. Dans Unity, Paris était magnifique mais criblé de bugs visuels et de ralentissement (entre autre). Dans ce Syndicate, Londres est vraiment incroyable. La qualité d’immersion dans cette ville est extrêmement bien réussie même si 2 ou 3 petites choses seraient à revoir.

La première chose que l’on remarque, c’est le nombre de personnage à l’écran. Par rapport à Unity, on est franchement en dessous mais ils font leur vie de leur côté. J’ai pu croiser des personnages jouer au foot ou au cricket dans un parc, d’autres en train de lire sur un banc en face d’un lac.

Assassin's Creed® Syndicate_20160107145645

Assassin’s Creed® Syndicate_20160107145645

Ensuite, j’ai apprécié le côté diversifié de la ville. Il y a le côté bourgeois avec les calèches, les hommes en costume, les femmes en robe d’époque (vous savez les robes ancêtres du soutien-gorge Push-Up ^^) et les larges avenues. Evidemment, il y a aussi le côté pauvre et ses petites rues coupe-gorges et franchement cradingues, les personnages en haillons, les habitations proches de l’insalubrité. Comme l’épisode se passe durant la révolution industrielle, il y a un quartier avec toutes les usines fonctionnant au charbon et visuellement ça se manifeste par de hautes cheminées crachant de grosses volutes de fumée en continue. C’est d’ailleurs dans ce quartier que l’on peut apercevoir de nombreux enfants forcés de travailler pour aider leur famille à manger. Le dernier endroit qui est différent et que j’apprécie beaucoup regarder, c’est la Tamise. Pour ceux qui ne connaissent, la Tamise est l’équivalent de la Seine à Paris. Ce fleuve est vivant. Tout d’abord, il y a de nombreux bateaux mais ensuite, certains restent à quai mais d’autres naviguent. Le tout donne un rendu de capharnaum plutôt sympa à regarder. L’effet de l’eau et les effets de vague dégagés par les bateaux sont assez réussis.

Assassin's Creed® Syndicate_20160107170636

Assassin’s Creed® Syndicate_20160107170636

Même si je tire mon chapeau aux graphistes de chez Ubi, je souhaite quand même mettre en évidence certains points un peu décevants mais pouvant être améliorés. Techniquement le jeu est magnifique mais il y a un léger effet de brouillard au loin qui n’était pas présent dans mes souvenirs dans Unity. Je ne parle pas de la brume qui est présente volontairement de temps en temps mais bien un brouillard cachant sans doute des limitations techniques. Je trouve ce souci assez désagréable esthétiquement même si cela ne gêne en rien la jouabilité. Ensuite, les conditions météorologiques ne sont pas dingues. La brume matinale est sympa mais la pluie est franchement ratée. On a tous le cliché du Royaume Uni sous la pluie en permanence mais dans ce Syndicate, la pluie est non seulement rare mais elle n’a aucun impact visible. Il n’y a pas de flaques d’eau sur le sol, ni même d’effet de chaussée mouillée. Encore une fois, rien de bien gênant mais c’est quand même dommage.

Gameplay

Après 10 épisodes (9 sur console et 1 sur Vita), la recette tourne en rond. Comme je l’ai dit un peu plus haut, vous devez tuer des sbires pour enfin affronter le grand chef. Vous allez me dire que si on a la possibilité de tuer le big boss dès le départ, il n’y a plus de jeu. Je réponds oui et non. Avoir la possibilité de tuer le chef ne signifie qu’il sera facile à tuer. Il faut donner aux joueurs la liberté de pouvoir récupérer des armes, des capacités et des points de vie supplémentaires. Le joueur choisit ce qu’il estime avoir besoin et effectue la tâche qui lui incombe comme il le souhaite.

Pour en revenir au jeu, pour tuer les sbires vous devez effectuer des missions plus ou moins (souvent moins) intéressantes. Je vais prendre l’exemple de l’une des dernières missions où vous conduisez une calèche d’un point A vers un point B pour ensuite effectuer un nouveau trajet puis encore un autre. Cette mission dure 10 bonnes minutes et n’a vraiment aucun intérêt aussi bien ludique que scénaristique … Et des missions aussi inintéressantes, il y a en a un nombre plutôt important. Par ailleurs, Ubi offre la possibilité de noter les différentes missions mais je n’ai pas vraiment la sensation que ce soit pris en compte et ce serait bien d’avoir la note des autres joueurs après avoir mis ma note.

Assassin's Creed® Syndicate_20151231165829

Assassin’s Creed® Syndicate_20151231165829

Autre point qui me gêne vraiment beaucoup, c’est les points d’observations. Ces points permettent aux joueurs de découvrir le quartier ses points d’intérêts comme les coffres (et encore pas tous), les points de ravitaillements etc … Ce système est présent depuis le premier Assassin’s Creed (donc 10 épisodes) mais en plus, il est repris dans tous les grosses licences Ubisoft comme Watchdogs, Far Cry (3 et 4) ou même The Crew (un jeu de voiture !!!). Le résultat sur ma personne (et je ne pense pas être le seul, enfin j’espère ^^), c’est une sensation de jouer toujours au même jeu dans des univers certes différents mais je cherche le point d’observation, je fais quelques quêtes annexes, je passe au suivant etc … Au risque de me répéter, pour éviter une lassitude des joueurs et une érosion de ses ventes, Ubi va devoir prendre des risques même avec ses licences phares.

Assassin's Creed® Syndicate_20151231171756

Assassin’s Creed® Syndicate_20151231171756

Des Nouveautés ?

Oui il y a des nouveautés mais pas forcément bénéfiques pour le jeu.

La première nouveauté évidente, c’est la présence de 2 héros. Avoir un héros charismatique est déjà difficile mais 2 c’est limite impossible. Dans mon cas, je trouve que Evye est plus réussie que Jacob. Même si les deux héros sont des caricatures limites sexistes en donnant un caractère bourrin (et assumé en plus) au personnage masculin et la partie finesse et intelligente au personnage féminin. Le résultat est que j’ai préféré jouer les missions d’Evye (et pourtant je suis un homme, un vrai, un poilu … ^^). Le côté sentimental d’Evye n’est pas non plus une réussite sauf les tentatives de Graham Bell qui elles m’ont fait sourire mais sa « relation » avec Henry Green n’avait vraiment aucun intérêt et est même encore plus ridicule que l’histoire entre Arno et sa belle Templier. Jacob est, comme je l’ai déjà indiqué, avide d’avoir un bande à ses ordres et il fonce dans le tas sans aucune stratégie et comme ses misions sont plutôt orientées action, très vite on ne fait plus l’effort de chercher des moyens discrets pour tuer nos cibles. On commence à perdre l’essence même des premiers Assassin’s Creed … Dernière chose, les missions ne sont pas réparties à 50-50, on dirige bien plus Jacob qu’Evye. Chouette, je joue plus le personnage que j’apprécie le moins …

Assassin's Creed® Syndicate_20160107160934

Assassin’s Creed® Syndicate_20160107160934

La deuxième nouveauté est l’apparition d’un côté RPG. Non ce n’est pas devenu du Final Fantasy mais vous gagnez des points d’expérience en réussissant les missions principales et secondaires, des actions particulières comme tuer à partir d’une tyrolienne. Ces points d’expérience vous permettront d’améliorer vos héros avec des capacités supplémentaires du type voler automatiquement les personnages tués ou augmenter vos points de vie. C’est plutôt cool mais certaines capacités sont réservées à un des 2 personnages. Les capacités d’infiltration sont pour Evye et la violence pour Jacob …

Une autre nouveauté qui est pour moi une fausse bonne idée : le grappin. Le côté positif de ce gadget c’est le dynamisme apporté à l’action. On se fait repérer et un coup de grappin et vous vous en sortez sans problème. Mais encore une fois, on perds le côté assassinat précis et chirurgical de la série au profit d’un banal jeu d’action. Il y a deux autres gros défauts pour moi avec ce gadget. On ne peut pas utiliser le grappin comme on veut. Vous voulez le lancer sur le toit d’en face et la touche L1 n’apparaît pas mais si vous bougez votre point d’ancrage de quelques mètres (sur le même toit) la touche apparaît. La liberté d’action en prend un coup … Avant, le héros grimpait les points d’observation à la seule force de son corps et on devait trouver le bon chemin pour y parvenir. C’était un mini jeu dans le jeu uniquement basé sur l’escalade (Far Cry 3 l’avait très bien fait par ailleurs). Même si ce n’était pas très compliqué, cela permettait d’avoir une bulle d’oxygène dans cette atmosphère de tuerie.

Assassin's Creed® Syndicate_20160119170009

Assassin’s Creed® Syndicate_20160119170009

Même si ce n’est pas nouveau, il y a la présence de quêtes annexes mais différentes des autres jeux de la saga.

  • Combat : Il s’agit d’arènes de combats illégaux où vous êtes au milieu du ring et vous avez plusieurs adversaires qui vous viennent vous affronter. Il y a plusieurs niveaux par arène et plusieurs arènes de difficultés plus moins élevées. A la fin, vous gagnez de l’argent et des matériaux utiles pour le crafting. Ces combats sont plutôt fun mais ils manquent de boss. Vous affrontez justes les 2 types d’ennemis du jeu (le mince et le barraqué) et si vous les faites après avoir développer les toutes les compétences de vos personnages, les combats se terminent en moins de 2 minutes montre en main.
Assassin's Creed® Syndicate_20160125173721

Assassin’s Creed® Syndicate_20160125173721

  • Course : Il s’agit bien évidemment des courses de calèches. Il existe 3 types de courses différentes : la course en peloton où vous affrontez d’autres adversaires, la course chronométrée où vous devez arriver avant la fin du temps imparti et enfin les courses exotiques où je faisais la course contre un train. Franchement, j’ai arrêté très vite ces quêtes parce que la conduite n’est pas précise, elles n’ont franchement pas beaucoup d’intérêt et ne rapportent pas grand-chose ni en terme de matériau ni en terme de plaisir
  • Enlèvement : Ici vous devez trouver le chef, l’enlever et le ramener vivant si possible à Abberdine. Ce dernier vous remettra une somme d’argent, des matériaux et un objet à fabriquer. Ces missions sont sympathiques mais elles lassent puisqu’il y a en 2 par quartier (9 quartiers différents) car le principe est le même à chaque fois même si la difficulté change …
  • Prise de camps : Il s’agit de prendre de force  (en tuant tous les Brighters) un camp. Il n’y a pas grand challenge à relever ici non plus …
  • Assassinat de Templier : Dans cette quête, vous devrez tuer un ou 2 chefs de gang afin de récupérer la zone. Un type de  mission un peu plus intéressant puisqu’il y a plusieurs manières d’atteindre son objectif. Malheureusement toutes les missions de ce type ne sont pas réussies.
  • Vol : Votre mission (si vous l’acceptez ^^) est d’entrer dans un de Brighters et de voler la carriole et de l’amener à bon port. J’en ai fait quelques unes pour voir et j’ai trouvé ça rigolo au début mais j’ai encore une fois on se lasse très vite de faire toujours la même chose …
  • Escorte : Très similaire au Vol, il s’agit ici de protéger la carriole Rooks (votre clan) des Brighters. Franchement, avec les bugs, on finit très vite par prendre le contrôle de la carriole et l’amener à bon port soi-même.
  • Attaque de train : Vous devez courir après le train et dévaliser le coffre protégé par des Brighters. Je l’ai fait une fois et je n’ai plus recommencé …
Assassin's Creed® Syndicate_20160128170403

Assassin’s Creed® Syndicate_20160128170403

  • Contrôle de territoire : Une fois que vous avez effectué toutes les missions secondaires, vous aurez la possibilité de faire un combat de rue contre des Brighters et ensuite vous devrez affronter le boss du quartier. Vous pourrez rencontrer ce boss à la fin d’une mission annexe et si vous le tuez à ce moment, vous n’aurez pas à l’affronter lors du combat de rue.

Comme vous le voyez, il y a pas mal de missions annexes à faire mais comme elles sont répétitives et qu’elles ne rapportent pas grand-chose, on passe vite à autre chose. Il faudrait penser à faire ce type de mission mais avec un intérêt scénaristique …

Trophées

Assassin's Creed® Syndicate_20160129173107

Assassin’s Creed® Syndicate_20160129173107

Le platine n’est pas compliqué à obtenir. Comme d’habitude dans la série, vous obtiendrez un trophée à chaque fois que vous terminerez une séquence (il y en a 9 au total). Pour obtenir les autres, vous devrez effectuer des actions particulières comme faire 50 tirs préventifs ou tuer des chevaux pour faire basculer 5 calèches etc … Il y a aussi les classiques comme récupérer tous les secrets disséminés dans le jeu, les lettres royales ou trouver tous les points de synchronisation. Bref, du pur gâteau pour les trophy hunters.

Mon avis

Assassin's Creed® Syndicate_20160108165445

Assassin’s Creed® Syndicate_20160108165445

Je n’ai pas parlé de la faille Helix vous en emmenant lors de la seconde guerre mondiale et la rencontre avec Churchill. Cette partie m’a profondément ennuyé car elle n’apporte vraiment rien à l’histoire. J’avais l’impression d’effectuer une séquence rajoutée à l’arrache. Je trouve dommage que cette guerre ne fasse pas l’objet un épisode canonique avec toutes les possibilités offertes par ce tragique moment de l’Histoire qui concerne quasiment tout le monde.

Je n’ai pas acheté le jeu le jour de la sortie (j’ai attendu 2 bons mois) et en fait je trouve que c’est plutôt une bonne idée. D’abord parce que j’ai payé mon jeu moins cher (30€) et en plus j’ai eu un jeu beaucoup moins buggué. Il y a encore quelques soucis de gameplay avec un personnage qui ne fait pas toujours ce j’avais prévu de faire. Cependant, lorsque vous mettez le jeu dans la console et que vous avez une mise à jour à faire d’1 Go, ça énerve. Retarder un jeu d’un mois pour un petit polissage, ça tuerait Ubisoft ??? Nos disques durs ne font que 500 Go !!!

Assassin's Creed® Syndicate_20160103110717

Assassin’s Creed® Syndicate_20160103110717

J’ajouterais aussi les problèmes de chargement. Non seulement, ils durent longtemps (2 à 3 minutes) mais ils sont aussi nombreux. Vous en avez un à chaque fois que vous lancez le jeu (c’est le plus long), puis à chaque lancement de cinématique ainsi qu’à la fin de chaque séquence. Ca casse vraiment l’immersion dans l’univers. En parlant d’immersion cassée, je signalerais aussi la synchronisation labiale en français. C’est étrange de voir la lèvres bouger alors que le dialogue est fini. Même si je note un effort d’Ubisoft pour réduire les bugs mais ce genre de soucis n’est pas possible en 2016 …

Je voulais parler aussi du retour de la Meta Histoire. Même si c’est plutôt cool, pour moi qui n’ai pas joué à Rogue (exclusif à la PS3/360), je n’ai pas du tout compris ce qu’il se passait au niveau de l’intrigue. J’ai vraiment eu la sensation de passer à côté de certaines choses importantes.

Assassin's Creed® Syndicate_20160124154057

Assassin’s Creed® Syndicate_20160124154057

Achat conseillé ?

Pour les fans de la série, je pense qu’il fait déjà parti de leur ludothèque. Pour les autres, il vaut le coup pour 30€ ou moins. Au dessus, il est un peu trop similaire à Unity mais aussi à tous les autres épisodes de la saga. Il faut absolument que la licence se renouvelle comme cela avait été le cas pour Black Flag.

NOTE : 12/20

Publicités

2 réflexions sur “Assassin’s Creed Syndicate

  1. J’ai pris le jeu à la sorti je l’avais eu pour 45 euros. Il est toujours emballer et jamais jouer encore. Personnellement je n’arrive plus vraiment à accrocher à cette série depuis brotherhood. J’ai fait tout les assassin’s creed principal (pas les spin off) et l’âme n’est plus la. Quand j’avais débuter le premier, c’était une grosse claque.

    A la fin de celui-ci je me suis dit, dommage que le jeu ne soit pas un monde ouvert et surtout moins de blabla d’animus.

    Quand le 2 avait été annoncé, monde ouvert, et toute les nouveautés je l’ai pris day one et en édition collector. Je l’ai fait et fini à 100%. La seul chose qui m’a déçu, c’est les combats ou Ezio manquait vraiment de puissance comparer au maître assassins Altair. Puis sur les épisodes qui sont venue après, ont retrouvaient enfin la puissance du personnage qui devenait enfin un vrai maître assassins. Ce que j’aimais surtout c’était les donjon et les défis pour récupérer les armures et armes les plus puissante du jeu.

    Toute ces bonne chose ont disparue par la suite et la série a pris la une grosse claque. Depuis, je compte me faire cette assassin’s creed mais pour le moment j’ai d’autres jeux à finir.

    (Petite précision, ne chercher pas sur mon profil les assassin’s creed je ne les ai pas fait sur PlayStation mais sur la Xbox 360)

    Sinon pour en revenir au test encore une fois un test de qualité qui regroupe les bon points et la note est justifié

    J'aime

  2. Plutôt d’accord avec ce test je vient tout juste de le comancer est c’est vrai que sa devient un peu lassant. Bien sur que je vais le platiner, comme les 8 autres que j’ai fait, mais avec moins d’engouement qu’auparavant.
    Point positif :
    Une histoire qui semble intéressante dans l’ensemble
    Graphisme sympa, bien dans l’ambiance
    2 personnages, sa change un peu
    Point negatif :
    Le mode de combat en QTE tout ce que j’aime pas, du moins dans ce genre de jeux
    Le gars qui veut absolument jamais faire ce que je veux, sa enlève vraiment du plaisir de jeux.
    Ce grappin, franchement, totalement inutile, comme dit dans le test on ne peut même pas sans servir comme on veux (pourquoi l’avoir mis)
    Sinon très bon test. De l’excellent boulot

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.