Yuka, l’application qui te fait prendre conscience que tu manges de la merde !

Bon, on est tous lucide sur notre façon de consommer, les rayons de nos supermarchés dégueulent de produits transformés, entre les pesticides, les additifs, le nitrite de sodium, les arômes artificiels et j’en passe, on les consomme comme des moutons, quelle est l’étendue des dégâts ?

C’est grave docteur ? :

J’ai installé l’application Yuka depuis plus de 3 mois et j’ai déjà commencé à changer ma façon de consommer ! L’application est très simple, vous prenez le code-barre du produit et hop ça vous dit si c’est bon ou… Pas ! Je tiens à signaler que cette application est entièrement indépendante et quelle n’appartient à aucune grande surface (Leclerc, Carrefour, Auchan et j’en passe !)

L’application va vous dire :

  • Le nutriscore
  • Le défauts du produit
  • Qualité du produit
  • L’alternative, si le produit n’est pas bon

Le nutriscore :

Le nutriscore, c’est une note sur 100 pour dire si le produit en question est bon, plus on se rapproche de 100 et plus le produit est bon. Trois critères sont pris pour faire cette note :

  • La qualité nutritionnelle représente 60% de la note.
  • La présence d’additifs représente 30% de la note.
  • La dimension biologique représente 10% de la note.

Le défaut du produit :

  • Additifs
  • Graisses saturées
  • Trop de sucre
  • Trop de sel
  • Trop calorique

Bien évidemment qu’on sait qu’il y a trop de sucre dans une tablette de chocolat, trop de sel dans de la truite fumée, mais quand est-il des additifs ? Les connait-on ? Qui sont-ils ? Que nous veulent-ils ? Oh putain je m’égare ! C’est vraiment cette partie là qui m’intéresse et lesquels revenait souvent et si je pouvais les éviter. 

Les 10 additifs de risque élevés qui reviennent souvent et qu’est-ce que c’est exactement :

  • E250 : Le nitrite de sodium (conservateur)
  • E252 : Nitrate de potassium (conservateur)
  • E452 : Polyphosphates (agent de texture)
  • E450 : Diphosphates (agent de texture)
  • E621 : Glutamate de sodium (agent de texture)
  • E150d : Caramel au sulfite (colorant)
  • E954 : Saccharine (edulcorant)
  • E120 : Cochenille (colorant)
  • E451 : Triphosphates (agent de texture)
  • E451i : Triphosphate pentasodique (acidifiant)

Y’en a certainement beaucoup plus, mais se sont ce que j’ai vu le plus le temps pendant que j’écrivais cet article. Certains produits avaient plus de 15 additifs, j’ai halluciné sur certains scans, des grandes marques qui se disent clean et qui ne le sont pas du tout ! C’est là où les alternatives interviennent. (Un peu, plus bas)

La qualité du produit :

Oui, y’a quand même des produits de qualités 😀

Si c’est bon en protéines, en sucre, en sel, graisses saturées, fibres, calories, additifs, bref tout y passe ! Quand tout est au vert, c’est que c’est tout bon et vous pouvez y aller 😉

L’alternative :

J’adore cette option, quand un produit n’est pas bon, cela vous propose peut-être le même produit, mais d’une autre marque et pas forcément plus cher ! Un produit bio ou de meilleure qualité, il n’y en pas forcément pour tous les produits.

La révolution dans nos assiettes !

Cette application donne à réfléchir, sur toutes ces merde que l’on ingurgite au quotidien, pendant que les grandes distributions se remplissent les poches, ainsi grandes marques qui comptent leurs millions tranquillement derrière leur bureau. Et notre santé la-dedans ? Tous ses nitrites de sodium, diphosphates et je ne sais quel nom incompréhensible et imprononçable sont telles destinées à nous tuer à petit feu ? On le sait, on est trop sur terre. Ne serait-se-t-il pas un moyen d’enrichir nos médecins, pharmacies, hôpitaux … A nous déclencher des cancers ??

Bref autant de questions sans réponses, en tout cas pour moi cette application est adopté ! Je ne mange plus d’aliments où il y a des additifs en risque élevé et à éviter, je reste persuadé que si on était plus à le faire, on mangerait peut-être un peu moins de merde, go télécharger l’application et va chez tes petits producteurs locaux 😉

Des questions à Yuka 

Je me posais certaines questions le temps que j’écrive cet article, je les ai donc contactés et ils m’ont répondu, voici mes questions et leurs réponses :

1) Vous êtes 9 dans l’équipe, arrivez-vous aujourd’hui à faire vivre la petite entreprise, sans difficulté, vu que tout repose sur uniquement sur les dons, le programme nutrition et dans les mois à venir les premiums ?

  • Sache que nous avons lancé notre mode Premium depuis presque un mois sur Android. Avec ces trois revenus (dons, programme nutrition et le mode Premium), nous ne faisons pas de bénéfices mais nous arrivons à couvrir nos frais.

2) Je vois que les marques peuvent vous contacter, y’a-t-il des marques qui ont enlevé, tels ou tels additifs par rapport à votre application ? Font-elles part de leurs mécontentements d’afficher tous les défauts de leurs produits ?

  • Oui nous avons constaté des changements de recette chez certaines marques : certaines marques de jambon ont enlevé le nitrite de sodium de leurs produits, certaines marques de confiserie enlèvent graduellement certains colorants controversés et enfin de manière générale on constate une baisse du taux de sucre ou de sel dans certains produits.
    Mais nous ne pouvons pas forcément lier ces changements à Yuka, même si on est ravis.
    Les marques nous contactent mais elles sont de manière générale dans une démarche constructive. Elles cherchent à comprendre notre fonctionnement et à modifier leurs recettes pour répondre au besoin des consommateurs d’avoir des repas plus sains.

Merci à eux d’avoir répondu ! N’hésitez pas à télécharger l’application Yuka pour vous amuser à scanner les produits et si on lançait le hastag #CDéGEU sur Twitter en mentionnant les marques et nos plus belles photos avec leurs additifs dégeu ? 😀

Site internet : YUKA 

Article non sponsorisé.

 

Publicités

Une réflexion sur “Yuka, l’application qui te fait prendre conscience que tu manges de la merde !

  1. Malheureusement les « petits producteurs locaux» ne sont pas forcément de meilleurs élèves pour ce qui concerne les pesticides. Reste le côté écolo du circuit court, c’est toujours ça mais insuffisant de mon point de vu.
    Concernant yuka (que j’adore depuis très longtemps), ils se sont quand même fait bloquer l’analyse des produits pour les enfants en bas âge et c’est vraiment dommage.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.