Watch Dogs 2 : Un énorme gâchis …

watch-dogs-2-jaquette-me3050722049_2

 

Histoire

Après Chicago, San Francisco devient la prochaine ville à installer le système de surveillance CTOS (Acronyme de CiTy Operating System) qui connecte tout le monde avec la ville. Le héros de cet épisode se nomme Marcus Holloway un brillant hacker black venu de Oakland. Pendant son enfance, il a été accusé à tort d’un crime, qu’il n’a en réalité pas commis, par la nouvelle version améliorée du CTOS. Ce CTOS 2.0 a fait le lien entre ses informations personnelles et le crime. Réalisant que ce système porte préjudice aux citoyens innocents de San Francisco, il décide de travailler avec le groupe d’activistes DedSec pour prendre le contrôle sur le CTOS et arrêter son créateur Blume.

WATCH_DOGS® 2_20161114181203

La base de l’histoire est vraiment très basique et ressemble beaucoup au concept de base du premier épisode : la ville vous espionne et la méchante grosse entreprise qui se fait de l’argent que l’on doit détruire.

Dès le départ, j’ai vraiment été marqué par le côté très proche de la série « Robot ». Un hacker de génie recruté par une bande d’autres hackers talentueux qui veulent faire tomber une grosse entreprise … Sans oublier, le côté Anonymous de la bande qui après chaque coup réussi utilise les réseaux sociaux pour gagner des followers. Les scénaristes du jeu n’ont pas eu beaucoup d’idées et sont allés piocher dans tout ce qui touche au piratage. Le résultat donne un scénario ennuyeux et sans âme.

WATCH_DOGS® 2_20161114181307

Il est loin le temps où Ubisoft avoir un savoir pour créer des histoires sympas comme Soldats Inconnus, Assassin’s Creed (le premier épisode et ceux d’Ezio), Far Cry 3 ou encore Beyond Good and Evil …  Personnellement je me suis vraiment ennuyer (même si le terme « fais ch.er » serait plus juste).

Franchement, j’avais trouvé le premier épisode bien plus immersif et attachant. Il y avait une histoire de vengeance parce qu’il a perdu sa nièce dans un accident de voiture causé par des malfrats. Du coup, j’ai plus réussi à m’identifier à la quête certes pas très originale mais toujours efficace. Dans ce deuxième épisode, je n’ai pas réussi à m’identifier à ce personnage qui n’a qu’une seule chose en tête : imposer sa manière de voir les choses aux habitants de San Francisco. Peut être que ces habitants préfère sacrifier un peu de leur liberté pour vivre dans une société plus sure ?

WATCH_DOGS® 2_20161120162043

Parlons un peu des personnages qui pour moi font dans le cliché au maximum … Commençons par le héros Marcus. Il est black et comme il est black on l’accuse d’un crime (bah tiens ;)), il porte une casquette (c’est le seul un peu étonnant non ?), les développeurs lui ont donné une démarche de dandy cool … Personnellement, je trouve le personnage bien trop lisse en fait et surtout sans charisme.

J’enchaîne avec Sitara, la seule femme du groupe. Quel poste lui ont-ils donné ? Bah le poste sur les réseaux sociaux évidemment :/. En plus, on lui donné une tenue digne du bois de Boulogne.

Terminons avec Wrench et Josh qui pour l’un a tellement peur de montrer ses sentiments qu’il est obligé de mettre avec des émoticones. Il joue aussi aux jeux vidéo et forcément il est un mec extrêmement violent voir limite déséquilibré. C’est bien connu tous les gamers sont dans le même état … Josh est lui totalement asocial limite autiste. Ses seuls amis sont les autres comparses et dès qu’il doit prononcer une phrase de plus de 4 mots c’est la panique.

WATCH_DOGS® 2_20161116175846

Donc en résumé, on a un groupe formé d’un black gangsta, d’une pouffe accroc aux réseaux sociaux, un mec violent et cinglé et enfin le mec autiste type RainMan. En fait, ils ont juste oublié un dernier cliché, le mec asiatique avec un micro pénis …

Graphismes

Les graphismes sont pour moi le plus gros point fort de ce titre. La ville de San Francisco est vraiment reconnaissable. La taille est vraiment énorme et surtout très variés. On passe des quartier du centre-ville à la Silicon Valley en passant par les quartiers malfamés, les docks ou encore les montagnes. Le tout se fait sans aucun temps de chargement même si le framerate n’est pas toujours super stable et limité à 30 images par secondes ce qui dans les phases de conduite se ressent très sensiblement. Je précise que je joue sur la PS4Pro et tout est vraiment très propre sans aliasing. On rajoute à ça, des effets de lumière vraiment très réussis.

WATCH_DOGS® 2_20161119172510

Le seul véritable défaut visuel serait l’affichage du trafic parfois un peu tardif.  Si je chipote un peu, je noterais aussi parfois des incohérences avec notamment lorsque l’on croise une voiture sympa et que quelques mètres plus loin, cette a soit disparu soit est devenu un tout autre modèle. Cela n’a rien de dérangeant et ne retire en rien la qualité des graphistes du jeu.

En visitant la ville, j’ai pu faire des rencontres vraiment sympas notamment le quartier des nudistes qui m’a un peu surpris. Cependant je n’ai pas pensé à vérifier si tout le matos était modélisé ^^. Les habitants de la ville vivent vraiment leur vie, ils promènent leur chien, prennent des selfies, font leur footing, font la fête et vomissent à la sortie des bars. C’est vraiment un point très agréable qui permet une immersion totale dans cette ville. Il y a vraiment plein de choses à faire en plus des missions comme trouver les coins célèbres et de se prendre en selfie devant comme la prison Alcatraz ou devant les phoques dans la baie. C’est vraiment sympa. Ah si les développeurs avaient accordé autant d’importance au contenu qu’à la plastique …

WATCH_DOGS® 2_20161127144806

J’ai aimé la possibilité d’aller où on veut et quand on le veut dès le début du jeu. Je me souviens des premiers GTA où certaines zones se débloquaient uniquement après avoir réussi certaines missions

Gameplay

Les phases de gameplay sont assez réussies et très différentes

WATCH_DOGS® 2_20161127140841

  • Les phases de conduites

Ces phases ne sont pas nouveau dans la série mais elles ont largement été améliorées par rapport à l’épisode précédent. Les voitures ont un peu plus de poids et l’inertie est aussi moins prononcée. J’ai pris du plaisir à prendre en main les différents types de véhicules (les sportives, les berlines, les supercars et les citadines). Que ce soit en mode promenade ou en mode poursuite, je n’ai vraiment mais alors vraiment rien à reprocher à ces phases. Par contre, pour semer les véhicules policiers c’est vraiment tendu. Ils sont tenaces les bougres et n’hésitent pas à vous foncer dessus avec leurs véhicules blindés. Semer l’hélicoptère se révélera tout aussi compliqué surtout si vous n’avez pas l’application piratage d’hélicoptère. Ma solution était de rouler dans les tunnels ou sous les ponts le plus vite possible tout en changeant de direction lorsque le pont me le permettait.

WATCH_DOGS® 2_20161114174259

  • Les phases d’infiltration

Lorsque vous n’êtes pas dans votre véhicule, il y a de fortes probabilités que vous soyez près d’un endroit à infiltrer. Vous devrez récupérer soit des documents ou neutraliser les occupants. Pour vous aider, vous aurez quasiment dès le début du jeu accès à un drone roulant. Personnellement, je ne le trouve pas vraiment utile pour vous débarrasser discrètement des gardes mais il peur surtout vous aider à pirater des ordinateurs sans être présent dans la pièce. Malheureusement, il se fait repérer assez facilement. Une fois assez d’argent récolté, vous avez la possibilité de fabriquer un drone volant et lui il est vachement plus fun et surtout plus utile. En le positionnant idéalement, vous pourrez scanné une grande zone et détecter facilement les ennemis sur votre route. Plus tard, il pourra même lancer des bombes. Je trouve cet ajout de drone vraiment géniale et bien l’air du temps.

WATCH_DOGS® 2_20161206171814

  • Les phases de shoot

Vous ne réussirez pas toutes les missions en infiltration. Vous vous ferez forcément repérer. Et là, il va falloir sortir du calibre et du gros tant qu’à faire. Les ennemis sont coriaces et sont surtout en nombre. J’ai pu constater que l’IA ne sortait pas trop de ses routines. Il vous suffira donc de trouver une bonne planque et de vous montrer patient afin de les dégommer un par un. Le mode bourrin, vous pouvez clairement oublier surtout au début du jeu ou vous passerez de vie à trépas en très peu de temps. Moi ça ne me dérange pas de devoir privilégier l’infiltration mais ceux qui n’aiment pas, je leur conseille de passer leur chemin. Je ne suis pas un fan des jeux de tirs en général (seule la saga Uncharted a réussi à me faire croire que j’étais un tireur d’élite ^^) et clairement l’imprécision du système de visée de ce WatchDogs 2 m’a clairement fait ragé plusieurs fois …

  • Les phases d’énigme

Certaines portes liées au déroulement du pseudo scénario peuvent être déverrouillées par un système virtuel de passerelles à orienter pour laisser passer le flux de données. Le premier piratage est un peu déroutant même pour moi qui ai joué au premier épisode. En effet, dans le premier épisode, ces phases n’étaient vraiment pas compliquées et se résolvaient en 2 temps 3 mouvements. Ici, elles sont sur plusieurs niveaux et réparties sur tous les éléments du décors dont certains seront atteignables plus facilement avec le drone volant. Oui cela rends la solution plus difficile à trouver mais c’est vraiment génial voir même jouissif lorsque vous réussissez. Le summum c’est lorsque ces phases ont un chrono et à la fin la mission échoue. Dans ces moments là, le stress est vraiment à son maximum notamment lors du piratage du bunker de la pirate qui a vraiment été tendu au niveau du temps. Dommage qu’un mini jeu de ce type n’est pas été inclus à part du scénario. J’avais déjà aimé ces jeux sur le premier opus mais là j’ai adoré.

WATCH_DOGS® 2_20161130174606

  • Résolution d’énigme pour accéder à certains endroits

Parfois pour rentrer dans certains bâtiments, il vous faudra utiliser les éléments du décors. A plusieurs moment dans le jeu, dans le scénario mais aussi dans les missions annexes, vous devrez monter au sommet de gratte-ciel ou de bâtiments plus modeste en hauteur mais sans aucun accès. Souvent, il vous faudra scruter le moindre appareil élévateur notamment les grandes grues parfois installés à un ou deux pâtés de maisons plus loin. Cela rend à mon avis le jeu beaucoup plus subtil, plus varié et vous donne en même temps un petit sentiment de liberté (même si en réalité ce n’est pas le cas puisqu’il n’y a qu’une solution).

Online

Les gens qui me lisent régulièrement savent que je ne suis pas fan des modes multi joueurs en général et ce pour plusieurs raisons comme mon faible niveau par rapport aux cadors (bah oui je déteste perdre mais je ne quitte jamais les parties en cours par respect) mais à cause des mauvais comportements des joueurs. Sur les jeux de courses, les mecs qui sont prêts à vendre leur mère, leur père, leur(s) frère(s) et sœur(s) et même le caniche de la famille pour sortir premier au premier virage, ça me saoule au plus haut point.  Malheureusement, le online de ce Watchdogs 2 ne va pas me réconcilier avec … Pourtant il y a quelques bonnes idées mais tellement pourries par les joueurs.

WATCH_DOGS® 2_20161203162236

  • Les missions en compétitifs

Ici vous incarnez soit un chasseur de prime soit un malfrat. En mode chasseur de prime, vous pouvez vous retrouvez avec des partenaires inconnus mais avec le mec but : descendre le malfrat. Les développeurs auraient pu offrir la possibilité de le capturer et de le livrer au commissariat le plus proche. Pendant cette phase, le prisonnier aurait pu trouver un moyen de s’échapper. Bref le concept aurait pu être poussé un peu plus loin. En mode malfrat, ce n’est vraiment pas évident. Vous avez les flics qui vous tombent dessus en nombre et vous en font voir de toutes les couleurs. En plus de ces derniers, vous avez les joueurs adverses qui eux sont plus retords et souvent extrêmement bien armé. Il faut donc prendre soin de les éviter de prendre rapidement une voiture puissante et déguerpir très vite.

Moi qui n’aime pas les modes compétitifs, c’est pourtant le mode que j’ai le plus aimé par son côté stressant, l’obligation d’être inventif dans les solutions de fuite lorsque l’on est malfrat. Dans l’autre camp, c’est clairement la course pour arriver le premier et descendre l’individu à coups de fusil à pompe. Il n’y a aucune stratégie d’équipe mise en place et c’est bien dommage.

WATCH_DOGS® 2_20161204173816

  • Les missions en coopération

C’est le mode que j’attendais le plus. Forcément, le résultat est franchement décevant et ce pour plusieurs raisons. La première c’est le temps que l’on passe pour trouver un partenaire. Soit il n’y a pas grand monde soit le système de mise en relation est mal foutu. Dans les deux cas, ça gâche le plaisir. Lorsque vous trouvez un partenaire, il y a de fortes chances de tomber sur un mec (ou une nana peu importe) qui ne fasse rien et vous laisse faire la mission seul (ce qui est à mon avis impossible vu la difficulté). Le dernier point négatif, c’est l’absence de missions intéressante. Il s’agit d’aller prendre un ou plusieurs objets dans un camp rempli de chair à canon et de fuir la zone. Pas très passionnant, très répétitif et mal foutu. J’ai vite fait tomber le trophée et je n’ai plus jamais remis les pieds dans ce mode.

WATCH_DOGS® 2_20161120093030

  • Votre partie solo envahie …

C’est une option déjà aperçue dans le premier épisode mais qui est encore plus pénible. Vous êtes dans votre partie solo à suivre le pseudo scénario ou de vaquer à vos occupations pour récupérer des objets bonus et d’un coup un individu rentre dans votre partie et pirate vos données et vous devez le trouver. Je me suis très aperçu que ce vol de données ne m’enlevait rien à mes capacités et donc j’ai très vite laissé les mecs effectué leur piratage et je poursuivais mes occupations. Franchement, je ne comprends pas ce mode qui ne sert à rien et qui en plus n’est pas fun. Penchez vous sur un bon scénario plutôt que de pondre ce genre de conneries !!!

Les trophées

Obtenir le platine de ce jeu n’est pas compliqué. Seuls 2 trophées ont été plus pénibles que les autres.

WATCH_DOGS® 2_20161207174142

Il n’y a aucun trophée manquable. Il y a tout d’abord les sempiternels trophées liés à l’histoire et sont au nombre de 17 et qui seront donc facilement déblocables. D’autres trophées (6 pour être précis) sont liés aux achats de matériel ou d’accessoires. Il y a toujours le trophée spécial rallongement de la durée de vie du jeu où vous devez récupérer tous les données clés cachées dans la ville. Ce n’est pas un trophée difficile mais long et fort peu passionnant et Ubisoft est plutôt coutumier du fait (ah les plumes dans Assassin’s Creed 2 …)

Les trophées les plus sympathiques à réaliser sont ceux où vous devez faire une action bien précise comme monter dans un tramway, caresser 10 chiens ou encore voler un bateau. Ces trophées sont au nombre de 14. Parmi eux, il y a 2 trophées assez chiants. Pour le premier, il s’agit du trophée « Tiens moi les cheveux » où vous devrez prendre un selfie devant une personne en train de vomir. Pour l’obtenir, le plus est d’aller de nuit en centre ville près du port où se trouve de nombreux bars. Il vous suffira d’être rapide à dégainer le téléphone. Le deuxième trophée un peu pénible, c’est « Anguille » où vous devrez vous tirer d’un crime niveau 5. La première difficulté c’est de faire monter votre jauge de crime au niveau 5. Pour cela, nos amis de PSTHC ont mis en ligne une vidéo explicative se passant devant l’entreprise Noodle. Une fois au niveau 5 il va falloir semer ces flics coriaces en fonçant à travers les parcs et trouver une planque et pirater l’hélicoptère pour qu’il dégage rapidement.

Il vous restera alors les trophées en ligne qui ne vous proposeront pas trop de soucis (sauf si vous tombez sur mec qui met de la mauvaise volonté pour les missions en coopération).

WATCH_DOGS® 2_20161203095037

Enfin il vous restera les trophées liés aux différents types de course proposés par le jeu (Moto, Drone, Régate et Kart)

 Mon avis

Si on retire la plastique vraiment magnifique, pour moi, il ne reste pas grand-chose à ce jeu. Avoir un monde beau et vaste c’est bien mais avoir un monde où il est agréable de se balader et où il y a des choses à faire c’est mieux.

WATCH_DOGS® 2_20161120090748

J’ai aussi trouvé les missions très répétitives. On scanne la zone avec le drone volant, on essaie de supprimer les gardes de manière furtive on récupère l’objet et on s’en va. Pas de rebondissement scénaristique à l’intérieur des missions. Clairement, je me suis vraiment ennuyé. Le scénario qui tient sur la moitié d’un post-it et qui est clairement une repompe de la série Mr Robot et du groupe de hacker Anonymous n’a clairement rien de passionnant sans oublier les personnages sans charisme et cliché à mort … Ubisoft sait créer des univers incroyables mais ne sait absolument pas les mettre en valeur et c’est vraiment dommage. D’ailleurs petit coup de gueule perso, pourquoi ne pas avoir intégré un peu plus Ayden Pierce héros du premier opus dans le scénario. Mis à part la mini mission où on doit le secourir, on a aucune information alors que les personnages le connaissent de par sa réputation de justicier. C’est à mon avis très dommage.

WATCH_DOGS® 2_20161127143541

Si je dois être vraiment objectif, ce n’est pas un mauvais jeu mais ayant adoré le premier opus, ce Watchdogs 2 ne peut être que déceptif puisque j’en attendais beaucoup (trop peut être) et comme le résultat (excepté le visuel) est pour moi franchement moins bon que l’original.

NOTE : 12/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.